Retranscription Manuscrite Intégrale

(Accompagnée de textes* et Compléments de Recherches*)

Réalisée Par : Madame Marie Yvonne Uthurralt

Conférence Vidéo Live du Jeudi 24 Juin 2021
« Le Monde Astral et L’Éther,
l’Énergie planétaire actuelle »

Avec : Luc Benhamou et Marvin Duponchelle

Retranscription Manuscrite Intégrale réalisée par : Madame Marie -Yvonne Uthurralt

Marvin :  Nous sommes là, en live, et merci à Luc d’être présent, c’est un honneur, car tu es assez pris.

Luc : Ce n’est pas un honneur, c’est un partage, il n’y a pas d’honneur. Merci à l’Univers d’être présent pour que l’on puisse partager ce soir et se permettre d’évoquer un certain nombre de choses pour éclairer le chemin que nous parcourons. J’aimerais que en introduction tu puisses faire voir une feuille que tu as achetée.

 Marvin : Effectivement, avec le thème qui va être bien haut en couleurs et en saveurs justement, parce que du coup dans la thématique de ce soir nous allons parler de l’Astral notamment, de l’énergie éthérique et de l’énergie planétaire actuelle, avec tous ces mouvements qui sont polarisés, dépolarisés, et bien il y a eu une petite synchronicité à la boulangerie, juste avant la séance j’ai eu un petit message de la Pléiade, une pléiade de saveurs. (2mn57)

Luc : Magnifique, et le mille-feuille qui représente les différentes couches de l’Astral interconnectées à l’Éther, au Quantique. Enfin bref, c’est plus qu’un signe, c’est une synchronicité, c’est merveilleux. (3mn08)

… Donc, penser un petit peu à évoquer les choses. Pourquoi aujourd’hui parler de l’Astral ? Parce que l’Astral actuellement est en plein bouleversement. L’ensemble des égrégores autour de la Terre s’amenuise autant que certains augmentent par les niveaux de peurs collectifs. Donc, un léger rappel sur la manière dont vous pensez vos vies. On ne pense pas la vie ; la création est infinie, elle est une constante universelle, elle n’a pas de début, elle n’a pas de fin, alors que la pensée est temporelle. (3mn47)

… Et tant que la temporalité se pose, elle est Astralisée et la focalisation fait que le point d’interrogation de la question, quelle que soit sa nature ou son origine, fait que l’Astral vous renvoie symptomatiquement votre propre questionnement, ce qui crée une boucle temporelle fermée.

… Tant que vous ne percez pas la boucle temporelle astrale de votre propre champ de pensée, automatiquement vous ne pouvez pas atteindre la lumière de l’Être que vous êtes, c’est fondamental. Que ce soit le bas Astral, le moyen Astral ou le haut Astral, je vais tenter de partager avec vous. (4mn35)

Marvin : Peux-tu te présenter un peu, pour les auditeurs qui ne te connaissent pas ?

Luc : On va faire très simple. Je suis Luc Benhamou, Auteur, Médium et Conférencier. J’ai fait déjà pas mal de conférences et d’entretiens sur la chaîne Youtube, sur les pages Facebook, sur le Site Web de la Fondation aussi. Je pose l’intention de créer une Fondation Internationale des Guérisseurs d’Âmes – The International Foundation Of Soul Healers, qui j’ose espérer prendra pied. Elle est déjà créée d’un point de vue administratif et juridique, mais elle n’est pas encore matérialisée sur Terre. Donc voilà chaque étape. (5mn39)

…. Donc, il est fondamental, dans le début de l’Ère du Verseau, dans cette transition, de pouvoir accompagner. J’exprime toujours que l’aide est sacrificielle et que l’accompagnement est compassionnel. Donc, sortir de l’aide sacrificielle, on ne peut aider personne, on ne peut qu’accompagner à révéler la lumière de l’Être, simplement de l’Âme qui est incorporée dans un corps physique, c’est-à-dire une onde de forme raisonnée, atomique et subatomique maintenue par l’Éther, c’est-à-dire la Structure Fine de l’Univers. (6mn13)

Question de Laëtitia Guegan : Qu’est-ce que l’Astral ? Je n’ai pas toujours entendu la même chose. (6mn25)

Marvin : On va répondre à Laëtitia qu’est-ce que l’Astral ?

Luc : … L’Astral est le monde de la définition. Qui dit définition dit jugement, dit séparation. Donc, c’est fondamental de comprendre que dans le rapport de l’Astral il y a différents niveaux et, comme tu l’as exprimé en achetant ce mille-feuille à la boulangerie, c’est un véritable mille-feuille. Mais pour comprendre l’Éther, l’Astral ainsi que la Structure Fine de l’Univers il est fondamental de retourner à l’origine de la Création. Donc, je vais me permettre une petite histoire. Comme je l’ai déjà évoqué, dans les Sutras Indiennes il est dit que nous sommes à la 83ème expansion universelle. Ça signifie qu’il y a eu 82 Big Bangs préalables. Donc, l’Univers fait une contraction, puis une expansion, masculin je prends, féminin je diffuse.

… Et donc, les deux principes sont induits même à la création, et la création c’est la vitesse de la lumière, et c’est le son généré par la lumière qui a ensuite défini, et il y a eu ce ralentissement de la lumière. Et d’ailleurs, encore aujourd’hui, l’Univers ralentit, même s’il est toujours en expansion il ralentit, et donc peu importe.

Marvin : C’est assez paradoxal vu l’accélération planétaire. (8mn08)

Luc : C’est justement le rapport de l’expansion. Ce qui se passe dans l’expansion, la création ne juge pas, elle laisse la création se définir, d’où l’Astral et l’Éther. Donc, on va y venir. Donc, la Création, la lumière, le son et le ralentissement de la lumière a commencé à générer des gaz. C’est pour ça, encore aujourd’hui, qu’il y a de très grandes nébuleuses dans la galaxie. Il ne faut pas oublier qu’il y a 250 milliards d’étoiles dans la galaxie, ce n’est pas notre galaxie, c’est la galaxie, elle est impersonnelle, et que dans ces 250 milliards d’étoiles  tout cela vient simplement de l’expansion du son et de la lumière. (9mn01)

… Mais donc ces nuages de gaz sont des nurseries de planètes ; ça s’appelle la métallicité, la concrétion des gaz et des particules qui ont généré des planètes rondes, et elles sont rondes parce qu’elles sont à l’image de l’atome tout simplement, qui est la Source est l’origine de tout ce qui est, quel que soit son niveau de vibration, qu’il soit atomique, subatomique ou supra-subatomique, puisque ça existe aussi. (9mn37)

… Et donc, les planètes ensuite, dès l’instant où elles atteignent la Loi de gravité, et bien elles sortent de ces nuages de gaz et elles rentrent dans le cycle universel de la vie, c’est-à-dire de l’expérimentation dans le Haut Astral, parce que ça concerne le Haut Astral, et donc ensuite, bien évidemment, il y a les trous noirs. Qu’est-ce qu’un trou noir ? Le trou noir c’est le recycleur de la matière, c’est-à-dire de la lumière qui s’est implémentée dans la création, c’est-à-dire dans la matière. Or, toute matière n’est que de la lumière compressée, que ce soit une planète, un corps physique, peu importe, ce n’est que de la lumière compressée, et le trou noir va aspirer la matière et la retransformer en un jet de plasma en millions d’années-lumière, qui d’ailleurs a une forme d’un double ADN. (MDR). (10mn36)…

… Le jet plasmatique en millions d’années va lui-même régénérer des gaz et recréer des nébuleuses, c’est-à-dire des nurseries de planètes et, ainsi de suite. C’est-à-dire que la création se recrée dans le Haut Astral comme dans l’Astral, perpétuellement, de manière infinie, jusqu’à ce que l’ensemble de l’expansion Universelle se rétracte une nouvelle fois avec toute la connaissance, toute la conscience du vécu expérimenté enregistré dans l’Akasha, les Annales Akashiques, etc. Qui engrange l’ensemble des sommes informationnelles infinies de tout ce qui se vit dans l’Univers, quel que soit le niveau y compris dans le Haut Astral. (11mn33)…

… On va descendre dans le Moyen Astral. C’est comme la phalange distale, médiane, distale. On part toujours de ce qu’est l’origine, la matière, la médiane ici. On part de la phalange distale, la  médiane, la proximale. (12mn17)

… Déjà, juste de poser le décor. Le Moyen Astral c’est la définition de tout ce qui correspond à déjà une séparation. Même à un certain niveau du Haut Astral, même s’il y a une communion absolue, c’est-à-dire une Émanescence, une émanation de la conscience dans le Haut Astral, il se définit aussi par des planètes, donc il y a déjà une définition mais ça reste le Haut Astral. (12mn35)

… Déjà, dans le Moyen Astral, la définition commence à être plus marquée. C’est-à-dire que déjà il y a la définition et la séparation des énergies du féminin et du masculin,  c’est-à-dire la dissociation. (12mn45)

… Dans le Bas Astral, et bien c’est simplement la lumière inversée, c’est-à-dire des Êtres qui ont été dans la volonté ou dans des plans qui sont dans la volonté d’une définition extrêmement sombre, c’est-à-dire ça reste toujours de la lumière, mais c’est de la lumière sombre, donc c’est ce qu’on appelle la lumière incréée, c’est-à-dire c’est l’inversion du niveau atomique de la lumière, c’est-à-dire tu inverses la vibration, tu inverses le processus. (13mn21)

 Marvin : Est-ce qu’on pourrait parler de fausse lumière ?

Luc :  Non, ce n’est pas de la fausse lumière, c’est juste une lumière inversée. Car je suis descendu dans le premier niveau du Bas Astral, accompagné d’un Être de lumière. J‘ai côtoyé un Prince du Bas Astral et je sais qu’il m’entend. Il s’appelle « Asphodèle » et on peut le retrouver, il est très ancien. Ça fait 16,5 millions d’années qu’il est dans le Bas Astral, et qu’il est le Roi du Bas Astral et le Roi de l’enfumage du Bas Astral. (13mn57)

… Donc, en gros, c’est le rôle qu’il s’accorde encore, voilà. Mais ça m’a permis de comprendre énormément de choses de descendre dans le premier niveau du Bas Astral. J’ai simplement observé les Âmes dans leurs circonstances, c’est-à-dire uniquement des vibrations sombres, et j’ai été simplement en présence, dans la perception consciente, pour comprendre ce qu’est le Bas Astral, et comprendre la nature même des Âmes qui sont enfermées dans une absorption ou la recherche de la lumière originelle. Parce que même dans le noyau le plus sombre la lumière originelle persiste et, en même temps, j’ai vécu la Lumière Adamantique, la Lumière Christique, le Feu Diamantaire, la perception du Feu Cosmique, la matrice, comment la matrice est vécue dans l’Astral, c’est-à-dire la décomposition, la démultiplication par une image créée en milliers d’individus, c’est absolument incroyable les plans qu’il peut y avoir. (15mn24)

… Il est fondamental aujourd’hui de comprendre que dans le passage à l’Ère du Verseau, comme je te l’ai un peu exprimé tout à l’heure, nous passons du temps communautaire où un patriarche ou une matriarche guidait entre guillemets un troupeau. On va dire pour faire simple, nous passons dans le collectif conscient, et collectif conscient ça signifie que chaque Être prend la responsabilité d’exister et d’exprimer en conscience l’Être qu’il est. C’est fondamental et c’est ce qui va générer la masse critique du collectif à l’Ère du Verseau. L’Ère du Verseau c’est l’âge d’or de l’humanité, c’est l’alignement au Soleil Central d’Alcyone, c’est-à-dire à la Lumière de l’Origine. Ne jamais oublier que dans chaque particule Adamantique ou dans la  lumière Adamantine, dans chaque particule il y a 144.000 photons, c’est-à-dire une énergie colossale. (16mn28)

 Marvin : On retrouve souvent ce 144.000. Peter Deunov parle de 144.000 Êtres de Lumière sur Terre qui véhiculeront  l’Amour, la Fraternité, la Lumière Divine.

Luc : Et ça vient de la Lumière Adamantine. Chaque photon est composé de 144.000 photons, c’est là l’origine. Et donc, les grilles de 144, les tables de 144 sont non pas les missionnés parce qu’il n’y a pas de missionnés, il y a juste « je suis conscient, j’accompagne et je descends sur Terre pour accompagner ». (17mn08)

Marvin : C’est le piège de l’égo de croire qu’il y a une mission justement.

Luc : Ça n’existe pas, je ne cesserai de le répéter, l’Astralisation de l’Âme fait qu’elle se perçoit comme encore dans une variation où elle se dit « je n’ai pas réussi, je n’ai pas réalisé dans ma dernière vie ça, je n’ai pas réussi à aimer cette Âme correctement, j’ai merdé, je n’ai pas été authentique ». Bref, la culpabilité, le machin, le truc. L’Astralisation de ce genre de pensée te détermine directement dans une nouvelle incarnation. (17mn38)

 Marvin : Tu crées simultanément un double de toi dans un autre espace-temps, c’est ça en fait ?

 Luc : C’est ça.

 Marvin : Si on prend les multi-dimensions, les multi-émanations, on a des multi-univers parallèles qui sont présents et

 qui  se créent comme ça, de manière simultanée.

Luc : Exactement, et donc tant qu’il y a une Astralisation des pensées, parce qu’il est fondamental de ne pas oublier que chaque pensée est une vibration, chaque mot est une vibration. (18mn11)

Marvin : Et donc créatrice.

Luc : Soit créatrice, soit constructive, et c’est la construction qui sépare. La création est infinie et elle est partie intégrante de la Constante Universelle de la Création. La Constante Universelle, elle n’a pas de début, elle n’a pas de fin, elle est en perpétuel mouvement, et c’est notre propre incapacité à accueillir le mouvement infini de la vie, c’est-à-dire le changement, parce que nous avons peur du changement. Or, le changement est la CLÉ fondamentale de la création.

Marvin : Le changement c’est la vie. Le mouvement c’est la vie. Je suis kinésithérapeute de formation et c’est le premier truc que l’on voit, c’est comme  le B.A.-BA. S’il n’y a plus de mouvement il n’y a plus de vie en fait. (19mn20)

Luc : C’est ça, c’est la base. Donc, quelle est la nature de l’Éther et de l’Astral ? C’est simple : la nature c’est la Structure Fine de l’Univers. C’est-à-dire qu’il n’y a rien de vivant qui ne soit pas maintenu par l’énergie de l’Éther, y compris dans l’Astral. C’est l’énergie de l’Éther qui est fondamentale à la vie. Or, l’énergie de l’Éther est déjà du Haut Astral. (19mn58)

Marvin : Parce que ces énergies-là sont imbriquées ?

Luc : Exactement, et que si l’Éther n’existait pas, l’Astral n’existerait pas. C’est pour ça que je vous ai dit que j’ai vécu et le premier niveau du Bas Astral où j’ai vu l’ombre de l’ombre, c’est-à-dire la noirceur absolue, comme j’ai vécu le Feu Diamantaire Christique, « Le Vide Quantique », c’est-à-dire que j’observe toutes les matérialisations de la création. (20mn29)

Marvin : À propos de « Quantique », Roger Penrose ou Etienne Klein parlent justement de la conscience, ce vide qui est excitable justement.

Luc : Tout simplement en quelques mots, je vous partage ce que j’ai vécu dans le « Vide Quantique ».

… Premièrement, il y a eu une déchirure de l’Astral, mais pour que vous compreniez ce qu’est une déchirure de l’Astral, je vais juste vous faire un cercle. Voilà le cercle de l’Astral dans lequel il y a l’ensemble des plans, Haut Astral, etc.

… Autour, l’Éther, qui pénètre l’Astral, c’est le deuxième cercle et bien évidemment le vide quantique qui va avec l’Éther dans lequel les Annales Akashiques existent, c’est-à-dire l’Akasha, la mémoire des mondes et des plans, bref de tout. (21mn22)

Marvin :  On pourrait dire la mémoire de nos Âmes ?

Luc : C’est plus que ça. Ça veut dire la mémoire universelle, ça veut dire qu’il y a un accès possible en fonction de la conscience de l’Être que tu es, d’avoir accès à quoi correspond l’ensemble des plans d’expérimentation et des mémoires de ces plans d’expérimentation. C’est d’une vastitude infinie. (21mn50)

Marvin :  Ça me dépasse complètement, effectivement.

Luc :  Les Annales Akashiques intègrent même l’atome source, l’atome germe, c’est-à-dire l’origine et le contenu qui va avec. Donc, pour revenir dans le vide quantique, j’ai vécu une déchirure de l’Astral et je me suis retrouvé dans le vide quantique, et j’ai vu simplement le monde indéfini des potentiels. Le mot « Amour » et je le répéterai sans cesse, le mot « Amour » n’existe pas dans le « Vide Quantique », il n’existe que dans l’Astral, il est une traduction pour l’Astral de l’origine de la conscience. Dans le « Vide Quantique » ce mot n’existe pas. La seule transmission qui m’a été transmise quand j’ai vécu le « Vide Quantique » « Tu es responsable ». C’est tout ce qui m’a été transmis, et j’ai vu comme des champs de fibre optique de couleurs multiples, ça m’a rappelé le film « Interstellar ». (23mn11)

Marvin : Il y a différentes dimensions ?

Luc : C’est exactement ça. Je vous invite véritablement à voir ce film. Il y a tout dedans, il y a tout. Il y a l’espace-temps, les trous noirs, l’horizon des évènements aux confins de la création. Il y a tout. Il y a absolument tout.

Marvin : La musique aussi est exceptionnelle dans ce film.

Luc : Et donc, j’ai vu les champs indéfinis de la création. Ce sont des potentiels en vibration, voilà. Donc ensuite, ils vont éventuellement s’inscrire et passer dans l’Astral pour se créer, et la création est simplement liée à la responsabilité. (24mn04)

Marvin : Ça veut dire qu’il y a des potentiels de l’Astral qui viennent se densifier en passant dans le corps éthérique et dans la matière physique directement ?

Luc : Bien sûr, absolument.

Marvin : Est-ce que ça a une origine encore plus lointaine que l’Astral ? Est-ce que ça démarre dans le corps mental ou le corps causal ? (24mn24)

Luc : Dans le corps quantique, c’est au-delà de l’Astral. L’Astral c’est la définition, le Quantique c’est l’indéfini. Donc, la définition de l’Astral c’est toutes les ondes de forme quelles qu’elles soient, puisque nous prenons forme. Nous ne sommes que de la lumière compressée et chaque cellule dans le corps physique est une cosmogonie absolue à l’Univers. Il n’y a absolument pas de différence quand tu regardes une cellule au microscope, tu es dans une galaxie. (25mn09)

… Donc, nous sommes simplement le fruit de la création matérialisée sur Terre, nous sommes des Âmes incorporées qui avions encore la croyance que nous avions encore quelque chose à réaliser dans ce champ d’expérimentation. Mais dans ce champ d’expérimentation Astralisée nous sommes venus séparés pour la très grande majorité d’entre nous, c’est-à-dire que nous étions voilà, c’est comme la fermeture éclair, séparés, féminin d’un côté, masculin de l’autre. Et là commencent le combat et la lutte et donc l’incapacité, c’est ce que j’appelle le grand nuage d’inconnaissance, c’est l’Astralisation dans la forme. (25mn37)

Marvin : On va dans une espèce de flou d’information.

Luc : Je pense, d’après ce que j’ai pu simplement expérimenter, ce n’est pas un flou, c’est un voile sombre entre ce qu’est la conscience. La connaissance c’est une partie, mais la conscience est bien au-delà de la connaissance. Je peux dire que j’ai vécu des instants conscients dans le « Vide Quantique », mais ça signifie que j’ai accueilli la totalité de cette expérimentation, sans aucune forme de définition, et que j’ai accueilli en totalité cette réalité et non pas cette vérité, car la réalité… (26mn42)

Marvin : Je suppose un détachement et un lâcher prise total.

Luc : Non, le détachement c’est de la dualité. Tu n’as pas à te détacher de quoi que ce soit. La nature et la qualité de chaque chose qui est, est. Si tu en es affecté, alors tu es dans un rapport de déni, tu es dans un rapport de fuite, de frustration et de colère. Voilà comment fonctionne l’Astralisation, c’est l’inconscient. (27mn04)

Marvin : Tu es en train de casser des concepts qui sont à revisiter.

Luc : Ils sont à déprogrammer, c’est ce qui est complètement différent. Lorsque tu vis le vide quantique tu n’as pas besoin de recréer un programme pour le vide quantique. Le vide quantique existe. Je vais simplement exprimer par deux mots l’Astral et l’Éther. L’Astral c’est la vérité, l’Éther c’est la réalité, et donc le quantique. Tant que l’on obéit à une vérité, on est dans un rapport de soumission à l’abandon de l’Être, c’est-à-dire une Astralisation. La réalité c’est tout ce qui EST, et quand je dis tout ce qui EST, c’est absolument tout, c’est-à-dire que le papillon qui vole, le bourdon qui passe, la brindille de blé qui s’essouffle au vent, le fond de l’air, la trame, c’est-à-dire les nuages, chaque chose, chaque Être est une perfection absolue, et tout se vit inter-plans, d’une manière inter-dimensionnelle simultanée. (28mn05)

Marvin : Il faut retirer absolument cette notion de temps, comme on peut la percevoir de manière linéaire.

Luc : C’est ça les boucles temporelles qui enferment, alors que la réalité est une absolue simultanéité. Parfois, j’ai des moments, assez régulièrement, où je perçois plusieurs plans, mais je vis tout de manière simultanée, c’est-à-dire que j’ai une observation consciente multiple, sans définir, juste une observation consciente, c’est-à-dire un accueil absolu à ce qui est, c’est-à-dire la réalité. Je ne pose pas un mot de définition sur la réalité. (29mn45)

Marvin : Juste une observation consciente.

Luc : Ce qui fait que tu es détaché du Miroir des Illusions.

Marvin : Cette notion d’accueil me parle encore plus. On a une petite question sur le sujet. Je sens que ça crée des champs d’énergie.

Question de Mélanie Mucci : Comment perce-t-on cette boucle dont tu parlais tout à l’heure ?

Luc : Comment percer la boucle temporelle fermée ? Je vais exprimer ça par deux mots. La première, dans l’Astral, c’est une pure projection mentale, alors que dans le Quantique c’est une vision consciente, ce qui est totalement différent. Dès qu’il y a une projection, c’est-à-dire une Astralisation de la pensée. Donc, la projection mentale ça veut dire que d’un seul coup Mélanie imagine, tu rencontres un Être et cet Être te convient parce que en bio résonance, c’est-à-dire les champs d’énergie, par bio résonance tu vas te dire, voilà ce n’est pas simplement un point de vue phéromonale, c’est aussi tous les champs d’énergie qui se mélangent et, dans la bio résonance, tu es attirée par certaines Âmes ou d’autres, peu importe, parce que ça répond à ta propre émanation de conscience. Mais maintenant imagine que tu projettes, ce n’est pas une vision, c’est une projection, et là tu commences à mentaliser et tu te dis je n’ai pas son 06, je ne sais pas où il habite, je n’ose pas aller le voir pour lui passer mon numéro, etc. Et là, tu es déjà en train de créer une boucle temporelle fermée au lieu de vivre l’expression consciente. (32mn31)

… Je me permets de te passer le numéro, j’aimerais que nous puissions éventuellement partager un café ou autre chose si tu l’acceptes. J’accueille avec plaisir le principe parce que je sens, je te sens. Là déjà, tu n’es pas en train de créer une projection, tu es en train de partager une expression consciente de la réalité de l’Être que tu es, c’est-à-dire qu’il n’y a pas de peur.

Marvin : Une situation pure et simple en fait.

Luc : C’est l’expression consciente. C’est « je me permets de partager avec l’Être que tu es, je me permets de t’inviter si tu le souhaites, à ce que nous puissions nous poser un temps. J’aimerais que nous puissions partager ensemble, quoi que cela puisse être. Est-ce que tu es dans cette capacité d’accueil que nous puissions partager ? » C’est tout, et oui. (33mn15)

… Si on est dans cette Astralisation, dans cette boucle temporelle fermée de la projection, nous ne pouvons avoir aucune vision, c’est un enfermement parce que c’est la peur de déranger, c’est la culpabilité, mais aujourd’hui je ne suis pas maquillée, je ne me sens pas bien j’ai les cycles, je vais rentrer chez moi, peu importe. Peu importe ce qui va être pensé, parce que cette pensée-là va t’enfermer. Donc, percer la bulle temporelle c’est arrêter de penser. Et donc, il est fondamental de rester dans le senti. (34mn02)

 Luc : Qu’est-ce que le senti ? Le senti c’est la perception consciente de la nature et de la qualité de l’énergie qui se présente. Tu n’en es pas affecté et donc tu quittes l’empathie émotionnelle réactionnelle. Donc, je réexplique senti et ressenti, c’est-à-dire vision / projection, pour faire simple. (34mn16)

… Donc, l’empathie émotionnelle réactionnelle ça vient d’une forme d’hyper sensibilité. 95 % des femmes ont le bassin fermé par peur d’accueillir, c’est comme ça. Et donc, le bassin c’est les reins, les reins c’est la transmutation, c’est la peur, et donc, c’est le passage de l’énergie entre le bas et le thorax. Si le bassin est bloqué l’énergie ne passe pas et l’énergie torique ne peut pas s’accomplir. (34mn48)

Marvin : Torique, tout ce qui est lié au Tore, à la spirale de l’Univers.

Luc : Le fonctionnement même des champs d’énergie dans lesquels nous vivons est torique. C’est la pomme, c’est l’énergie torique. Donc, l’hypersensibilité c’est l’empathie émotionnelle réactionnelle, donc les sentiments et les émotions te gouvernent, et si les sentiments et les émotions te gouvernent, tu es perdu, et perdu dans une boucle temporelle de croyance, voilà ! Alors que le senti, qui n’est pas l’opposé mais la conscience, c’est-à-dire l’Éther Quantique, c’est-à-dire la médiumnité, c’est l’intuition, c’est la sensitivité, ce n’est plus  l’hypersensibilité. C’est la perceptivité, donc l’accueil et la compassion. Mais la compassion n’est qu’une étape.

Marvin : Une étape vers quoi ? (35mn52)

Luc : C’est une étape la compassion. La conscience est omnisciente, elle est au-delà de la compassion.

Marvin : Ce que tu dis me parle drôlement, parce que, comme je l’expliquais avant le live, je suis à côté de Narbonne à Gruissan, et moi qui m’étais imaginé vivre peut-être toute l’année ici, j’ai eu ces derniers mois des informations qui se sont accumulées pour me dire « Marvin il va falloir changer et bouger ». Au début, si je m’étais accroché à ce sentiment d’émotion, je me serais dit « non, il faut absolument que je reste, j’ai un réseau, des amis ici ». Et donc, comme tu dis, je suis en train de m’écarter. Or, je sens bien que le vent m’appelle ailleurs. Comme j’ai l’habitude de suivre cette intuition, je vais y aller, potentiellement en Bretagne ou en Haute Savoie, je verrai bien. (36mn53)

Luc : Je vais vous raconter comment le processus d’induction à la boucle temporelle se génère. La croyance de l’autonomie et de l’indépendance qui sont le choix et la décision.

Marvin : La croyance que l’on choisit et que l’on décide, c’est ça ? (37mn13)

Luc. Exactement. Je vais vous transmettre le processus. Donc, le processus d’enfermement de la boucle temporelle fermée, c’est : « Ah ! Je vais être autonome, je vais être indépendant ». Choix / décision. Raté.  Parce que la croyance de l’autonomie et de l’indépendance, le choix et la décision t’emmènent vers la croyance de la liberté. Or, la liberté n’est que la notion du libre arbitre. Or, le libre arbitre signifie que tu es libre d’arbitrer la destinée que tu souhaites, mais c’est encore un leurre, c’est encore une croyance. (38mn06)

Marvin : Ça fait encore partie d’un plan qui nous dépasse absolument.

Luc : Donc, au-delà du libre arbitre, même si le libre arbitre je dirais s’attache à une certaine forme de connaissance, ce n’est en aucun cas la conscience, c’est-à-dire l’agapè, c’est-à-dire l’absolue conscience, c’est-à-dire la perception consciente, simultanée de tout ce qui existe, c’est-à-dire la réalité. Ça va, c’est fluide ? (38mn29)

… Vous pourrez ré-entendre la vidéo. En fait, c’est la différence entre écouter et entendre. Entendre, comprendre, assimiler et intégrer sont les quatre grandes phases. Si tu n’entends pas tu ne peux pas comprendre, si tu ne comprends tu ne peux pas assimiler, et l’assimilation peut être longue parce qu’il y a encore des résistances. Par contre, l’intégration t’amène au niveau de la connaissance, mais la connaissance n’est que l’étape de la conscience.

Marvin : La connaissance expérimentée. (39mn16)

Luc : Exactement, et elle est intégrée surtout. Les quatre grandes étapes j’entends, je comprends, j’assimile, j’intègre, et ce pour tout, sans exception.

Marvin : Pas d’échappatoire les amis. Peut-on prendre une autre question ? On est là pour partager.

Mélanie Merci.

D’ailleurs, pourquoi a-t-on peur du changement ? Parce que notre mental ne connaît pas ? (39mn50)

Luc : Ça s’appelle la maîtrise d’un vécu expérimenté qui n’est pas encore vécu.

Marvin : J’essaie de maîtriser quelque chose que je ne connais pas, effectivement. (40mn01)

Luc : C’est ça la boucle temporelle, créer déjà une boucle temporelle, j’ai peur de ce que je ne connais pas, c’est-à-dire que je n’accueille pas parce que je ne suis pas en mesure d’accueillir, parce que j’ai peur. Donc, je suis en train de projeter une situation sur un évènement qui n’est pas encore arrivé, c’est-à-dire un potentiel. Je formate déjà Astralement pour m’empêcher de le vivre, et donc d’être dans un système de déni, de fuite circonstancié. (40mn32)

Marvin : Et du coup, de ne pas ressentir.

Luc : Et du coup, de ne pas te poser dans la capacité de sentir le champ d’expérimentation qui te permet de dire oui, non ou peut-être. Qu’est-ce que peut-être ? Peut-être c’est j’ai l’humilité de te dire que je ne sais pas. Alors, je vais prendre le temps de recul nécessaire afin de sentir si ce que tu viens d’exprimer est juste pour l’Être que je suis. Par contre, si c’est une projection, je le sentirais, mais en même temps ne t’attends pas à une réponse qui serait favorable à ta question, car je vais simplement exprimer l’Être que je suis dans l’instant T. Bonne journée, je t’aime. (41mn23)

Marvin : Tu sais que ça me touche particulièrement par rapport à des personnes qui auraient pu dernièrement me dire certaines choses et où j’ai pu observer une forme d’attente que je générais et la désillusion derrière que j’avais forcément causée par rapport à ça. OK ! Merci pour ça. (41mn51)

Luc : Parce que tu le sens, pas parce que tu le ressens. Le ressenti c’est l’empathie, le ressenti c’est l’empathie émotionnelle réactionnelle. Donc tu es dévoyé de la conscience. Donc, le principe de l’Astralisation c’est la projection.

Marvin : Pour un Être humain, ce n’est pas facile de ne pas projeter. C’est presque naturel, j’ai envie de dire.

Luc : Je me permets simplement de vous rappeler d’arrêter de croire que vous êtes des Êtres humains. Certes, nous vivons l’humanité, mais nous sommes des Âmes incorporées. Lorsque nous sortons du corps physique et que l’ensemble des plans d’énergie…

Marvin : Je veux dire du corps Être Divin ?

Luc : Mais non, c’est déjà formater l’idée qu’on est divin. Mais qu’est-ce que ça signifie ? Mais rien du tout. Nous sommes des Êtres vibrants, soit nous sommes conscients, soit nous sommes inconscients. C’est ça l’Astral. Dans l’Astral nous sommes inconscients. Nous sommes des Êtres issus de la Source. L’Atome Germe est dans le ventricule gauche du coeur, c’est-à-dire le code barre de la source est là, et pour simplement qu’il s’émancipe, c’est-à-dire qu’il émane la conscience absolue, ça signifie que tu arrêtes de définir la vie, mais que tu accueilles l’infini, c’est-à-dire la réalité, car tu participes à la réalité infinie, comme l’Éther participe dans la réalité infinie de l’Astral. (43mn51)

Marvin : Ça me fait penser carrément que c’est être vibrant finalement si on définissait le mot « Humain », c’est simplement parce que nous avons la sensation ou la perception d’être dans un corps de chair, et qui nous fait penser que l’on est humain. (44mn02)

Luc : C’est ça, le véhicule qui nous a été prêté pour cette incarnation ne nous appartient pas. Il nous a été prêté et nous ne repartirons pas avec. Il est essentiel simplement d’arrêter les projections qui sont des boucles temporelles fermées et qui nous font vivre une Astralisation dans l’existence, c’est-à-dire une limitation marquée, profonde, et donc qui génère une grande frustration parce que à un moment donné, lorsque un évènement arrive, on dit « Je ne comprends pas ».

… Ce n’est pas que tu ne comprends pas, mais tu l’as attiré, attiré par : La Bio-Résonance, par émanation inconsciente ou consciente l’ensemble des Êtres, des évènements qui sont des champs d’expérimentation potentiels que tu es en capacité de vivre ou pas, en disant oui, non ou peut-être. C’est ça. (45mn20)

Marvin : C’est notre totalité vibratoire qui est en résonance et en écho avec la vie.

Luc : Et donc, si tu modifies le rapport de psyché à l’existence, c’est-à-dire à la conscience, mais l’émanation de l’Être que tu es, tu es un vrai central téléphonique, et ce central téléphonique va communiquer avec d’autres niveaux.

Marvin : Comme une radio fréquence ? (45mn50)

Luc : Mais plus la vibration est haute et quand je me branche lors des formations de massage quantique que je fais dans le Sud, sur la connaissance symbolique du corps physique, que je me mets simplement en accueil et que je sens l’énergie infinie, et quand je suis dans l’eau pour le baptême où le Christ est présent, ou Marie est présente, où il y a des Êtres de Lumière, et que je monte à plus de 900 millions d’Unités, mais je suis complètement stone. (46mn30)

Marvin : Shooté d’énergie.

Luc : Mais shooté. Je suis simplement dans l’accueil et je change de plan, de vibration, donc je vois le Christ, je vois Marie, je vois les Êtres de Lumière, je vois les Êtres dans la forêt, parce que je monte à plus de 900 millions d’Unités Bovis. Mais ce n’est pas moi qui monte.

Marvin : C’est la « Conscience ».

Luc : Merci.

Marvin : On a : Olivier Di Giovanni qui nous dit.

Bonsoir Luc et Marvin. Donc on est créateur mais sans libre arbitre ?

Est-ce qu’on peut ré-entendre ce point ? (47mn10)

Luc : Salut Olivier. Mais non, parce que le libre arbitre est encore une condition déficiente de la conscience. Parce que ça veut dire que tu dis « c’est moi, je suis et ok, je choisis librement ». Ah bon ? Mais pourquoi tu as besoin d’être libre ? Parce que lorsque tu es en communion tu as accès à tout. Pourquoi tu as besoin de liberté ?

Marvin : Parce que tu te sens emprisonné quelque part forcément.

Luc : Mais oui, tant qu’il y a un choix, tant qu’il y a une décision, il y a une croyance derrière, et donc une peur. Quand tu sens-là (dans le coeur), ce n’est pas là (dans le mental). Quand tu sens dans le coeur, c’est juste, c’est ça. Tu as juste à poser les actes conscients de la justesse et pas de la justice. (48mn30)

Marvin : Du coup, Olivier Di Giovanni dit « on est créateur, mais sans liberté ? »

Luc : Non, c’est la conscience qui est créatrice, la notion de liberté est une croyance. La création est libre, mais libre dans le sens… Qu’elle ne se définit pas.

Marvin : Je pense que c’est le point à retenir pour les personnes qui nous écoutent, c’est « Dès que je définis j’emprisonne, je cloisonne ».

Luc : Exactement, et tu crées une boucle temporelle fermée, Astralisée. C’est essentiel de comprendre ça. Ça veut dire que derrière ça il y a une boucle. (49mn19)

… Je vais faire simple. Lorsque nous sommes en présence (les mains jointes), nous sommes en présence. À la première question que tu poses : clac, tu commences à poser plusieurs questions, plusieurs boucles temporelles (clac). Après, tu as beaucoup de boucles temporelles et tu sors hors cadre. Et là, tu es perdu, parce que la question ne peut pas répondre à une question. La conscience n’est pas une question. La connaissance, ça dépend, à quel niveau. Mais la croyance que par choix et décision tu vas être autonome et indépendant et que ça va t’amener à la liberté, là c’est une impasse absolue, là c’est l’égo. Là, c’est la confrontation à la croyance que c’est toi qui décide. Il est fondamental de comprendre que dans l’Astral on peut utiliser le mot de « Co-création » car il y a une forme d’interdépendance, alors que dans le « Vide Quantique » il n’y a que la Création.

Marvin : Donc, on pourrait dire l’unité parfaite.

Luc : Mais à l’unité tu peux lui rajouter le mot parfaite derrière. Il y a de nombreux textes, soit l’Anthroposophie de Rudolph Steiner, etc., qui avait déjà compris énormément de choses. J’avais déjà évoqué un des grands livres, c’est le livre qui a été écrit par Alice Bailey qui est une très grande médium britannique, et qui a écrit le Feu Cosmique, et le Feu Cosmique c’est au-delà de l’Astral, vraiment le feu de la création et ça change tout. Pour lire le Feu Cosmique d’Alice Bailey prenez le temps. Il y a des choses qui ne sont pas simples à comprendre, ce n’est pas accessible pour tout le monde…

… Il y a quelques livres qui sont beaucoup plus accessibles, un livre fondamental, comme « Écouter l’Univers » de Alfred Tomatis, du Big Bang à Mozart, à la découverte de l’Univers où tout est son (Robert Laffont), exceptionnel sur tous les rapports du son. Ça, ça fait partie des livres exceptionnels. Un autre livre, le « Tao du Son » de Fabien Maman, qui est l’expression de la vibration de la lumière, tout simplement. (53mn23)

Marvin : Pierre Lassalle qui différencie dans l’Éther différents types d’Éthers ; l’Éther du son, l’Éther de lumière. On le retrouve encore une fois à chaque plan.

Luc : La création est infinie, les plans sont infinis, quels que soient les niveaux de référence de fréquence. Donc, lorsque l’on a une intuition, très généralement, majoritairement, c’est tout à fait bienveillant. Dès l’instant où tu es canalisé, là, ça change complètement la donne, parce que l’Astral va essayer de t’induire, et oui. (54mn20)

Marvin : Là, je te rejoins totalement, parce que j’ai pu croiser la route de plusieurs personnes dans ce cas-là.

Luc : Donc, il est essentiel de se connecter à la plus haute vibration du Haut Astral ou du Vide Quantique ni plus ni moins, et d’accueillir les niveaux de lumière dans la transmission ; le reste ça n’a pas beaucoup d’intérêt, même si c’est très intéressant, mais le véritable accueil se passe à très haut niveau. C’est le Haut Astral, ce n’est pas autre chose, c’est au minimum. Les transmissions sont moyennes, ça peut être intéressant mais c’est partiel. (55mn18)

Marvin : Nous allons prendre quelques petites questions, si tu veux bien.

Catherine Barjon : « J’adore le code barre dans le ventricule gauche Chouette alors ». Merci Catherine

Anna Bella Almayana : Est-ce que émettre une intention ou ressentir un souhait, nous enferme aussi dans une boucle, malgré qu’on puisse rester ouvert à tout le potentiel ? (55mn40)

Luc : Il y a plusieurs questions. J’aimerais que tu laisses la question à l’écran. Alors, l’intention c’est le senti, et l’intention ne peut pas être une projection, car elle est déjà consciente, et elle est déjà un potentiel créatif. Donc, l’intention est juste. Alors, ou ressentir un souhait. Ressentir c’est la dualité, parce que c’est le ressenti. C’est l’empathie émotionnelle réactionnelle. Déjà, tu vois, ce sont deux choses très différentes. L’intention  ne nous enferme pas. L’intention c’est juste l’émission d’une vibration qui génère un potentiel, mais si tu ne poses pas l’action consciente de cette intention dans la matière, elle n’existe pas, elle reste énergie. (56mn41)

Marvin : Elle reste à l’étape potentielle.

Luc : Exactement. Malgré qu’on puisse rester ouvert à tout le potentiel ?

… L’ouverture est extérieure, l’accueil est intérieur. Je m’ouvre, mais s’ouvrir à quoi ? S’ouvrir à quoi que ce soit, on a juste

à accueillir ce qui est. (57mn05)

Marvin. Oui, mais ça c’est la fameuse phrase que j’entends régulièrement « je m’ouvre tout, etc… »

Luc : Ça n’existe pas, c’est un leurre.

Marvin : Merci pour cette précision. Est-ce que tu veux rajouter quelque chose sur cette question ?

Luc : L’intention c’est la conscience, le ressenti c’est la dualité, le souhait ça fait partie de l’intention, parce que l’intention ne pose pas de volonté. L’intention c’est la création qui peut se matérialiser parce que c’est juste. (57mn41)

Marvin : Je la vois aussi comme ça personnellement.

Amandine qui dit : « Est-ce que nos intentions viendraient du futur ? »

Luc : Non, non, parce que la création est en mouvement perpétuel, donc le futur, le passé et le présent n’existent pas.

Marvin : Je vais prendre une autre question si tu es ok.

Catherine Barjon :  « Nous nous dirigeons vers l’instantanéité ce qui va, sans doute, nous obliger à formuler oui, non, peut-être ».  Est-ce que c’est une question ou une remarque. (58mn28)

Luc : Déjà, nous nous dirigeons vers l’instantanéité. Pourquoi est-ce que déjà nous ne vivons pas l’instant.

Marvin : C’est une nouvelle projection.

Luc : Exactement. Donc, ce qui va se passer sans doute c’est déjà une question boucle temporelle ; nous obliger, obligation, volonté, définition ; à formuler, restriction. Ce sont des mots.

Marvin : Il y a un paquet de vibrations là-dedans. (59mn04)

Luc : Dans la conférence de Breitenbach en 2019, j’ai fait des tableaux entre le langage conscient et le langage inconscient pour expliquer que chaque vibration… Vous pouvez trouver ça sur le site web de la Fondation, en téléchargement libre, il y a des tableaux, vous pouvez télécharger les tableaux, qui permettent de comprendre le langage de la dualité et le langage conscient. Et il est essentiel aujourd’hui, parce que tout ce qui est important est pour l’égo et tout ce qui est essentiel est pour l’Âme que l’on est.

Marvin : Tu es vraiment dans la subtilité à chaque échange que j’ai pu avoir  avec toi en apportant de la nuance. (59mn58)

Luc : Je ne sais pas si c’est de la nuance, si c’est perçu comme une nuance. J’essaie autant que faire se peut de faire comprendre que chaque vibration soit elle est Astralisée, soit elle va participer à la conscience dans l’incarnation, et c’est ce que je souhaite pour l’humanité, c’est qu’il puisse y avoir cette part de conscience pour générer ce collectif, car on quitte le rapport communautaire qui est de l’Ère du Poissons, l’arrivée du Christ, et on passe là dans le collectif. (1h00mn03)

… Mais pour que nous puissions vivre le collectif, ça signifie que nous prenons la responsabilité d’exister et de créer, pas de construire nos vies. Je vais vous raconter ça en une micro-histoire entre le féminin et le masculin c’est-à-dire la séparation, l’Astralisation , bref les croyances, et j’exprime cela à toutes les Âmes qui viennent en séance. C’est la base de compréhension. (1h01mn25)

… Il y a le masculin qui est dans le fer, le faire, donc dans la volonté et qui dit à la création, la part féminine. Chérie je viens de couler la dalle de béton. Je viens de poser l’ensemble des poteaux verticaux, la structure de la charpente est en train de se réaliser, je commence l’isolation de la première chambre. Et il y a le féminin qui lui répond. Chéri je viens à peine de finir les plans. Donc, il y a un Être qui fait croyance côté droit, et un autre qui crée côté coeur. Et tant qu’il y a cette dissolution entre les deux, il ne peut pas y avoir l’androgynie de la conscience, c’est-à-dire il n’y a plus de combat, il n’y a plus de lutte. (1h02mn16)

… Je suis dans un corps masculin dans cette incarnation, mais je me sens autant Féminin que Masculin. J’ai la perception féminine de la création et j’ai l’action consciente du masculin, pas le faire, action consciente accompagnée de la création, mais elle n’est même pas accompagnée. L’action consciente est la création, car la conscience crée, elle est action par elle-même, en essence. (1h02mn52)

Marvin : Du coup, je pense que tu as même répondu à la question de : Marie Baldovini qui disait :

« L’Ère du Poissons ressent tandis que l’Ère du Verseau sent. Quel est le point de bascule qui fait ce passage, la vibration plus haute ».

Luc : Exactement. C’est déjà l’arrêt de croire que l’on est seul et que l’on est une petite particule atomique séparée du tout, car à chaque fois que l’on pense nos vies. On est dans l’Univers, autre petite histoire. S’il vous plaît Monsieur, la direction c’est bien par là, vous êtes sûr. Attention si j’y vais, je ne vais pas revenir. Cela veut dire que déjà tu demandes la direction à un Être qui te dit oui, oui, c’est bien par-là que vous souhaitez aller. Allez-y, allez expérimenter puisque c’est par là que vous souhaitez aller. Tant que vous souhaitez expérimenter un champ, vous expérimentez un champ, mais donc ne demandez pas votre chemin. Sentez le chemin sur lequel vous marchez dans l’instant et sentez ce qui est juste pour l’Être que vous êtes. Ne vous définissez pas, ne demandez jamais à être validé par qui ou quoi que ce soit, ni être ni la fourmi qui traverse dans le salon avec un petit morceau de sucre dans les mandibules. Non, elle n’a pas à valider l’Être que vous êtes. L’Être que vous êtes, vous êtes. (1h04mn36)

… Donc, expérimenter le champ conscient c’est arrêter de demander son chemin. C’est de marcher sur le chemin, car on marche sur le chemin de la vie, car nous sommes la vie et l’action consciente c’est la marche consciente. C’est pour ça qu’il y a deux ans je souhaitais organiser une marche consciente dans le désert d’Atacama au Chili qui est le plus haut désert d’altitude qui existe dans le monde. La marche consciente c’est l’observation de la voie lactée en marchant dans le désert le plus haut d’altitude, où il manque de l’oxygène, c’est-à-dire que ça te met dans un état de conscience modifié. (1h05mn28)

Marvin : Les perceptions changent.

Luc : Exactement, le niveau de perception change, la vibration, la conscience, le fait de marcher en conscience, le fait d’agir en conscience, le fait d’exprimer en conscience. Nous n’avons pas à être validés par qui que ce soit ou quoi que ce soit, même la création ne demande pas à ce qu’on la valide, elle EST. (1h06mn15)

Marvin : Je crois que c’est un peu le message global qui a l’air de ressortir, sortir des définitions, ÊTRE.

Luc : Sortir de la croyance qu’en construisant nos vies nous allons réussir à comprendre les choses. Construire nos vies c’est nous séparer. Créer nos vies, c’est un échange infini, sans limites.

Marvin : Il n’y a plus la peur que quelque chose soit déconstruit, abattu, etc…

Luc : Rien ne nous appartient.

Marvin : Ça me parle totalement ce que tu dis, parce que j’ai écrit sur un petit calepin pas mal de choses sur le voyage en Géorgie, et ce calepin je l’ai perdu dans un Flexibus. Pendant vingt secondes je me suis dit j’avais écrit plein de choses sympas et je vais les oublier. Et j’ai rapidement lâché en me disant je peux toujours recréer. (1h07mn20)

Luc : Mais bien sûr. Tant que tu t’affilies à un conditionnement, à une croyance de maîtrise, de gestion, tu te condamnes à

te créer une modélisation enfermante et à une boucle temporelle bien fermée.

Marvin : Je confirme et même autre chose, petite anecdote. Et même le jour où je dois partir en Géorgie j’étais un peu fatigué, les contrôles étaient un peu fatigants à l’aéroport et, au moment où je passe au niveau des métaux, j’oublie de reprendre mon ordinateur. Et donc, je me retrouve sans mon ordinateur que j’utilise très peu, juste pour le téléphone, et donc je ne remarque pas. Je regarde le sac dans l’avion et je me dis il est où le PC. Je me rends compte que c’était absolument parfait  de ne pas l’avoir arrivé là-bas, pour la simple et bonne raison que j’avais plus de place dans le sac qui était plus léger pour partir en montagne. J’ai donc envoyé un mail à la direction de Paris-Orly, demandant s’ils avaient bien retrouvé le PC. Oui, oui nous l’avons et par contre il va être envoyé à la préfecture à telle date, mais moi je rentre après. J’ai renvoyé trois mails restés sans réponse. J’étais dans un total accueil en me disant je vais revenir en ne sachant pas où est mon PC. (1h08mn57)

Luc : Ça s’appelle l’instant présent.

Marvin : Concours de circonstances, je l’ai récupéré à l’aéroport, il n’était pas à la préfecture.

Luc : La vie ne nous donne pas des leçons, c’est une croyance. La vie nous invite à accueillir ce qui est et nous le prenons comme un conditionnement de leçon parce que nous sommes en résistance, alors que si nous sommes dans l’accueil, j’ai oublié, alors que ça m’est arrivé aussi d’oublier tout le sac avec l’ordinateur, l’agenda, enfin tout dedans. Et bien j’ai accueilli et la personne avec qui j’étais m’a dit est-ce que tu souhaites qu’on retourne. Non, je vais simplement appeler la personne. Elle va me faire les quelques photocopies dont j’ai besoin pour les deux semaines à venir, puisqu’elle revient dans deux semaines. Elle me rapportera la mallette dans deux semaines et puis c’est tout. (1h09mn01)

… Donc, tu as dit mon ordinateur, non. L’ordinateur, c’est la souris, c’est le verre, c’est le livre. Tout est impersonnel. Donc, c’est essentiel de comprendre que la possessivité est un maintien de la séparation de conscience, car c’est la peur de perdre. Dans le corps physique il y a deux formes ; l’anorexie je refuse la vie, et les Êtres qui sont en surpoids, je prends parce que j’ai peur de perdre. Et donc, tout ça est inconscient.

Marvin : C’est une forme de rejet. (1h11mn24)

Luc : L’anorexie est un rejet, la prise de poids est une peur de ne pas exister, de ne pas être compris, de ne pas être aimé, patati, patata.

Marvin : Donc du coup, je prends plus de place.

Luc : Vouloir imposer par le volume de l’Être, on va dire ça comme ça.

On va prendre deux ou trois questions, puis on va s’arrêter.

Marvin : Une remarque de Olivier Gio.

Donc, dans la conscience je ne choisis pas (illusion, croyance, astral), je sens (ce qui est juste, réalité et conscience).

Luc : C’est exactement ça.

Marvin : Anna Bella qui nous remercie pour la réponse de tout à l’heure.

Catherine  Barjon aussi. Super, merci beaucoup.

Question de : Anna Bella Almayana.

Luc, tu ne deviens pas fou quand tu entends les gens parler. Il y a tellement de subtilité dans les mots et tellement d’illusion. (1h12mn50)

Luc : Je ne deviens pas fou, mais il est vrai que j’essaie de, autant que faire se peut, autant que faire se peut, d’être observateur conscient de l’ensemble des dualités que je vis dans les différents partages, dans les différents échanges, voilà, et j’accueille, parce que c’est un temps, c’est un temps d’Âmes. C’est comprendre qu’il est fondamental, de comprendre aujourd’hui que l’on change d’Ère et donc, on passe de l’Ère de la communication à l’Ère de la communion. Passer à la communion c’est accueillir tout ce qui est, ne pas juger, ne pas condamner, c’est fondamental. Chaque Âme vit le temps qu’elle peut dans cette transmutation. Il y a, comme tu as évoqué, le mouvement actuel de la vie. Je vais juste dire deux mots. Il y a plus de un an et demi ou deux ans, j’ai dit à Arnaud Mahler, comme nous passons dans  la transition de l’Ère du Verseau entre 1976 et 2036, ça fait un grand passage. Les 3 premières années, voire les 5 premières années vont être très complexes, et il n’y avait pas encore le Covid quand j’ai énoncé ça.

Marvin : Donc, ça c’est encore un autre élément dans les Poissons.

Luc : Et donc aujourd’hui, il est fondamental de comprendre qu’il y a beaucoup d’Êtres qui vont rentrer en résistance, qui ne vont pas vouloir quitter le modèle de la communauté. Et il y a des Âmes qui vont s’émanciper dans le collectif, c’est-à-dire qui vont s’individuer, et qui vont prendre conscience de la nécessité, on ne peut pas dire nécessité puisqu’il n’y a pas de nécessité, mais simplement du partage conscient nécessaire à l’émancipation de l’ensemble des Âmes sur cette planète.

… Et on ne parle que de cette planète. Ne parlons même pas des plus de 400 civilisations existantes dans la galaxie, qui sont des champs d’expérimentation parfois encore plus fractals que la Terre, ou bien plus lumineux que ce que nous sommes en capacité de concevoir pour des Âmes incorporées à des niveaux Sub-Luminiques, car tout existe et tout communique à travers l’Astral et l’Éther. Mais n’oubliez jamais que tant que vous avez des pensées astrales vous vous enfermez tant que vous avez des projections vous vous enfermez. Vous vous mettez dans des incapacités incroyables. La création c’est la vie. Vivez, sentez, partagez, vibrez, aimez, c’est tout. Arrêtez de vous prendre la tête, ce n’est pas le temps de se poser des questions. C’est le temps de vivre et vivre ce n’est pas la survie, de l’empathie émotionnelle réactionnelle. Les sentiments et les émotions c’est ce qui empêche la conscience d’infuser l’Être que l’on est.

Marvin : Ça veut dire qu’on arrivera à un temps où nous n’allons plus avoir de sentiments, ni d’émotions. (1h16mn10)

Luc : Lorsque tu es en observation consciente, que tu es observateur conscient, tu n’as pas besoin d’émotions. Tu vois,

tu vois la nature et la qualité de l’énergie qui est en présence, quel que soit l’Être, quel que soit le plan.

Marvin : L’émotion est quand même conductrice d’une information, d’une énergie ; je la vois comme ça.

Luc : Fractale et toujours fractale. Lorsque tu es conscient et que tu es observateur conscient tu vois. Puisque tu vois tu ne juges pas, tu ne condamnes pas, puisque chaque Être, chaque plan, chaque niveau de fréquence est à son rythme, aussi bien dans l’Astral, que le Haut Astral ou le Moyen Astral. Tout est dans une rythmologie qui appartient au champ de l’évolution, c’est-à-dire de la transhumance de l’évolution. Et nous avons l’opportunité, dans cette incarnation, de réaliser cette transhumance.

Marvin : Et non pas de Trans-Humanisme.

Luc : Tu as raison, il faut, je veux, je dois. Au secours. Je vais vous laisser, prenez soin de vous.

The End – Fin de la vidéo…

Nomenclature et Recherches :

Rudolf Steiner : Né le 27  février 1861 à Donji Kraljevec (Croatie Empire d’Autriche) et mort le 30 mars 1925 à Domach (Suisse), profession polygraphe, occultiste. Principalement connu comme fondateur de l’Anthroposophie, une doctrine spirituelle, il va dans un second temps proposer sur la base de cette doctrine, des applications dans le domaine de l’éducation, l’agriculture, la médecine. Ces pratiques qu’il développa dans les années 1920, sont considérées comme pseudo-scientifiques. Elles persistent malgré tout de nos jours à travers plusieurs disciplines (agriculture biodynamique, médecine anthroposophique, écoles Steiner-Waldorf, danse Eurythmie). Écrivain prolifique, il est l’auteur de plus de vingt ouvrages sur la philosophie, l’occultisme et la spiritualité, et a tenu plus de six mille conférences transcrites aujourd’hui dans plus de trois cents volumes à partir de notes sténographiées (en grande partie nos lues  par lui). Ses ouvrages principaux sont : Une théorie de la connaissance chez Goethe ; Vérité et science ; La philosophie de la liberté ou les énigmes de  la philosophie).

Roger Penrose : Né le 8 août 1931 à Colchester (Royaume-Uni), est un mathématicien cosmologiste et philosophe des sciences britannique. Il enseigne les mathématiques au Bierbeek Collège de Londres, où il a élaboré la théorie décrivant l’effondrement des toiles sur elles-mêmes entre 1964 et 14973, et où il rencontre le célèbre physicien Stephen Hawking. Ils travaillent alors une théorie de l’origine de l’Univers, Penrose apportant sa contribution mathématique à la théorie de la relativité générale appliquée à la cosmologie et à l’étude des trous noirs. Il est actuellement professeur émérite à l’Université d’Oxford. En 1974, il publie un article où il présente ses premiers pavages non périodiques, les pavages de Penrose : On lui doit quelques objets impossibles, tels le triangle de Penrose. Conjointement avec Andrea Ghez et Reinhard Genzel, il est lauréat du Prix Nobel de Physique 2020.

Etienne Klein : Né à Paris le 1er avril 1958 est un physicien, philosophe des sciences et producteur de radio français. Il dirige le laboratoire de recherche sur les sciences de la matière tout en menant une intense carrière de vulgarisation autour des questions soulevées par la physique contemporaine, notamment par la physique quantique et la physique des potentiels.

Pierre Lassalle : Né en mars 1955 en région parisienne, est un écrivain essayiste et conférencier international, auteur d’une trentaine d’ouvrages traitant d’astrologie, de psychologie, de sciences humaines et de spiritualité.

Alice Ann Bailey : Née à La Trobe Bateman le 16 juin 1880 à Manchester Royaume Uni, décédée le 15 décembre 1949 à New-York (USA). Par son usage fréquent et précurseur de l’expression « New Age » dans ses ouvrages, elle est souvent présentée à tort comme l’une des fondatrices du mouvement New Age. Alice Bailey a écrit plus d’une vingtaine de livres traitant d’occultisme et d’ésotérisme, ainsi que des articles publiés dans le Lucis Trust, organisation spiritualiste mondiale qu’elle fonda en 1922 avec son époux, Foster Bailey, et quelques amis. En 1915, elle entre en contact avec la Société Théosophique dans laquelle elle s’engage activement. A partir de 1919, elle dit se trouver en contact télépathique avec le « Maître Tibétain Djwhal Khul », sous l’inspiration duquel elle rédige la plupart de ses ouvrages. Elle quitte ensuite la Société Théosophique pour fonder sa propre maison d’édition : le Lucis Trust en 1922. Puis, en 1923, l’École d’Arcane, une école d’entraînement spirituel d’avant-garde. Durant toutes ces années, elle fréquente de  nombreux groupes engagés vers l’établissement d’un « Monde de Paix ». Par exemple, en 1931, elle fait la rencontre de Roberto Assagioli, créateur de la psycho synthèse, qui devient le représentant légal de l’École d’Arcane en Italie. En 1937, elle fait connaître au monde une prière ou « Mantra » ésotérique : « La Grande Invocation », utilisée aujourd’hui dans le monde entier par de multiples groupes New-Age. Sur son site interner et ses publications, le Lucis Trust affirme avoir un rôle consultatif auprès de l’ONU, à travers l’organisation non gouvernementale « Bonne Volonté Mondiale » (World Goodwill)…

… Le Lucis Trust se définit comme une organisation spiritualiste dont le but est d’apporter une solution aux problèmes de l’humanité par l’unification planétaire sous l’égide d’un gouvernement mondial et la préparation de la venue du Christ, l’instructeur d’une religion mondiale, appelé aussi Imam Muhdi ou Maitreya. A ce propos, Alice Bailey déclare que « le retour du Christ s’exprimera d’abord par une montée de la conscience dans le coeur des hommes ». (cf. L’État de disciple dans le Nouvel Age, t. II., p. 171) – Enseignement sur la méditation). Mais elle préciser que le Christ utilisera également les moyens modernes de communication « la radio, la presse, la diffusion des nouvelles rendront sa venue différence de celle des Messagers antérieurs. Les moyens de transports rapides, bateaux, trains et avions, le rendront accessible à des milliers d’individus qui pourront l’approcher. Grâce à la télévision, son visage pourra devenir familier à tous (cf. Le Retour du Christ, p. 16- L’occasion unique du Christ). Selon Alice Bailey, le Christ utiliserait donc un mayavirupas ou (« corps de manifestation »), afin que chacun puisse le voir, même sur le plan physique (cf. Trait2 sur le Feu Cosmique, p.759. Éléments de la pensée et du feu). Le Christ dont il est ici question est un « Messager de Dieu » (Christos en grec étant la traduction du mot « Messie, venu de l’hébreu, qui veut dire oint »), et ne fait pas référence uniquement à la religion chrétienne. Alice Bailey l’appelle parfois Maitreya (attendu par les bouddhistes), ou Avatar Kalki (attendu par les hindouistes), ou

Imam Mahdi (attendu par les Chiites) et qualifie sa fonction d’instructeur mondial.

Peter Deunov : Né le 11 juillet 1864 à Nikolaevka (tous près de Varna en Bulgarie). Il est le 3ème enfant du pope orthodoxe Constantin Danorvski et de Dolora Georgieva. Son grand-père maternel était une figure publique active dans la lutte pour l’indépendance de l’Église lors du rétablissement de la nation bulgare aux XVIIIe et XIX éme siècles. Son père était le premier pasteur et professeur bulgare de Barna. Après ses études d’instituteur, il part en 1888 étudier la médecine et la théologie à l’université de Boston en 1895, il rentre en Bulgarie, où il médite longuement, avant d’organiser en 1900, la première réunion de la Fraternité Blanche.

Alfred Tomatis : Merveilleux livre d’Alfred Tomatis, que je me permets de partager, parce que c’est vraiment un livre exceptionnel. A l’écoute de l’Univers du Big Bang à Mozart, à la découverte de l’Univers où tout est son. (livre de Alfred Tomatis). Et si l’Univers n’était que son ? Au commencement du monde il y aurait eu le Big Bang, une véritable explosion sonore. La métaphore du son unique. (1h18mn30)…

… Il est le fondateur de l’Audio-Psycho-Phonologie. Alfred, Angelo Tomatis, né le 1er janvier 1920 à Nice et mort le 25 décembre 2001 à Carcassonne, est un oto-rhino-laryngologiste qui a donné le jour à une méthode de rééducation de l’ouïe et la voix, mise en œuvre par un réseau d’instituts et d’écoles privés et publics dans le domaine de la communication, de l’éducation et de l’apprentissage des langues.

Les trois « Lois » de Tomatis :

1°) La voix contient ce que l’oreille entend (le larynx n’émet que les harmoniques que l’oreille peut entendre).

2°) Si l’on modifie l’audition, la voix inconsciemment est immédiatement modifiée.

3°) La stimulation auditive pendant un temps déterminé modifie, par effet de résonance, la posture d’auto écoute du sujet et, par voie de conséquence, sa phonation.

Nomenclature et Recherches (suite) :

Le Désert d’Atacama : (superficie 105.000 km2)

Le désert d’Atacama est une région hyper aride située au Chili, en Amérique du Sud. L’Atacama est connu pour être la région la plus aride sur terre. Certains secteurs peuvent, en effet, être privés de précipitations pendant 50 ans.

Le Salar de Uyuni (Bolivie) : Est un immense lac qui se trouve en plein milieu du désert, sa superficie couvre plus de 160 km de long et 130 km de large, et compte parmi les trois espèces endémiques de flamants, ainsi que le singulier et très agréable petit village Toconao, qui regorge d’artisans. Le Salar est le résultat de la remontée des eaux souterraines qui, saturées de sel, créent une croûte de sel et de minéraux au moment de l’évaporation de l’eau. Les rivières alimentées par les neiges des Andes, permettent la création d’oasis multiples. L’air extrêmement sec permet d’avoir une vue très dégagée jusqu’à l’extrémité du Salar, environ 70 km plus loin. Cependant, cette même clarté peut empêcher d’évaluer correctement les distances.

LE SOLEIL CENTRAL DE LA GALAXIE-ALCYONE – ET ACCELERATION VIBRATOIRE TERRESTRE

Alcyone.  Le Grand Soleil Central qui se trouve au centre de la Galaxie, dans la Constellation des Pléiades et son « Anneau de Lumière » ou « bande photonique », ou encore « ceinture de photons » que nous sommes en train de traverser avant de faire le saut quantique tant attendu dans la 4ème et puis rapidement vers la 5ème dimension.

Alcyone est la plus brillante des 7 sœurs, l’étoile principale du système des Pléiades. C’est une étoile très particulière, car une multitude de systèmes planétaires orbitent autour d’elle, y compris notre système solaire. Son énergie photonique se déverse en permanence sur ces différents systèmes et leurs habitants. Une myriade de mondes et de créatures dépendent donc directement d’Alcyone.

Quand on parle des Pléïadiens et de leur rôle actuel dans notre transition vers la 4ème puis la 5ème dimension, on fait généralement référence aux êtres originaires de l’amas M45, c’est-à-dire des « lointains » systèmes d’Alcyone, d’Astéroe, de Méope, de Taygète, de Maya, d’Electre ou de Sélène mais on pourrait aussi bien parler des Terriens, puisque notre planète fait partie non seulement du système solaire, mais d’un système bien plus vaste orbitant autour de son étoile-mère, qui n’est autre qu’Alcyone.

Un Immense remerciement pour la « Retranscription Manuscrite Intégrale » réalisée par : Madame Marie -Yvonne Uthurralt

Vous pourrez retrouver de nombreux témoignages de cette réalité expérimentée sur le Site Web de la Fondation, ainsi que sur les différentes Pages Facebook, YouTube, Instagram, IGTV ETC. (Voir les liens ci-dessous en bas de page).

Ci-Après, l’ensemble des Liens et Médias existants à ce jour, à votre discrétion :

Évocation et Descriptif des Créations et Bijoux en vente sur le site Web de la Fondation
Lien de la page web de la « Boutique de la Fondation » – © : + Lien en cours de création : Juillet 2022
Le Mail de la Boutique du SAV de la Fondation : sav@soulhealersfoundation.com

Contact pour la Fondation (Certification Credas) :
contact@soulhealersfoundation.com

Site Web de : The International Foundation Of Soul Healers :
https://soulhealersfoundation.com

Contact pour les séances individuelles :
soulhealersfoundationparis@gmail.com

Lien linktree :
https://linktr.ee/soulhealersfoundation

Lien Pinterest :
pinterest.fr/soulhealersfoundationparis

Lien Unionlight de la Fondation:
Soul Healers Foundation

Lien Unionlight de Luc Benhamou Auteur – Médium – Conférencier :
Luc Benhmaou

Lien Google My Business qui référence la Fondation : 
The International Foundation Of Soul Healers : 
: Soul Healers Foundation

Lien Google My Business 
Luc Benhamou : Auteur – Médium – Conférencier : 
Luc Benhmaou

Facebook Page : Luc Benhamou
https://www.facebook.com/luc.benhamou.71

Facebook Fan Page :
Soul Healers Foundation Paris – Luc Benhamou
https://www.facebook.com/soulhealersfoundationparis/

Facebook Fan Page :
Âmes en réversion Karmique – Luc Benhamou et Pascale Grissmer :
https://www.facebook.com/AmesenReversionKarmique/

Facebook Page – Personnalité Publique
Luc Benhamou – Auteur – Médium – Conférencier :
https://www.facebook.com/Luc.Benhamou.Auteur.Medium.Conferencier/

Instagram/ IGTV Pro : Soulhealersfoundation

Dans la chronologie des liens direct à la chaîne Odysee :
 https://odysee.com/@soulhealersfoundation:2

Dans la chronologie des liens direct à la chaîne YouTube :
https://www.youtube.com/c/SoulHealersFoundationParisLucBenhamou

Teaser/Vidéo
Présentations des Ateliers, Formations et Soins de 2023

Les événements de The International Foundation of Soul Healers
https://www.youtube.com/watch?v=3jX1EcoDJBc

L’Atelier : GCDMQ du 9 au 16 Mai 2022 
Le Film du GCD du 9 et 10 Mai, 
Les Conférences, Les Témoignages, Les Interviews
https://youtu.be/HnXF6Qk9O9s

Le Cercle de Lumière du : 26 Mai 2022
« l’Ascension » Le 24 Juin – Les 7 Planètes
https://youtu.be/3S_re7_sBFc

✨Le Cercle de Lumière du 22 Février 2022
les 272 jours d’ encodage de l’ADN :
https://youtu.be/BiH1yJP19xY

✨ « L’ Atelier Évolutif » avec : Arnauld Malher du 2 Février 2022
https://youtu.be/rnyZYf4n5lQ

✨Le « Cercle de Lumière » du Mercredi 8 Décembre 2021.
6 Médiums en fusion. Modification Vibratoire Magistrale et
re-encodage de la planète et des êtres jusqu’à Février 2022.
https://youtu.be/6NujfOfAS5w

Le Cercle de Lumière du mercredi 27 octobre 2021. 
7 Médiums en fusion. Modification planétaire,
accès au Plans et au re-encodage de la planète et des êtres.
Ré-informations inter-plans actifs et modifications profondes
jusqu’au 8 Décembre 2021.
https://youtu.be/KIeF3KjdrXo

Teaser/Vidéo
Présentations des Ateliers, Formations et Soins de 2022

Les événements de The International Foundation of Soul Healers
https://youtu.be/gqgyT3QsGww

✨ Le Live « L’Astral et L’Ether 
Le Mouvement planétaire : Le 28 Juin 2021 
Avec Marvin Duponchelle 
https://youtu.be/Lp_shEdJqW0

✨ Le Cercle de Lumière du 1er Mai 2021
12 Mediums en Présence et en Fusion
https://youtu.be/Re86cXreMVY

✨ Le Cercle de Lumière du 28 Mars 2021
https://youtu.be/FU8iyLWy0T8

Teaser Vidéo
 Genève 30 et 31 Janvier 2021
« Soins Collectifs de « Guérison Christique Diamantaire »
https://youtu.be/NbgOLh7wImg

Conférence Live – Vidéo du 7 Octobre 2020 « La Newsletter Stellaire » 
« Les Canaux Médiumniques » – « Interview et Live Facebook avec Arnaud Mahler »
https://youtu.be/gMGYPzzW7vo

Conférence Live – Vidéo du 3 Juin 2020 « La Newsletter Stellaire »
« Le Miroir des illusions – Le Corps Quantique »
`« Interview et Live Facebook Arnaud Mahler »
https://youtu.be/IxyhvkjN9zA

Conférence Live – Vidéo du 8 Avril 2020 « La Newsletter Stellaire »
« Interview et Live Facebook Arnaud Mahler »
https://www.youtube.com/watch?v=lgdrZHjcaKE

Conférence « De la Communication à la Communion… »
du Samedi du 14 Septembre 2019 à Breitenbach/Alsace
https://youtu.be/U1JFgJJ0VVc

Film/Teaser : « Le 2 éme voyage de la Reconnexion de L’Âme »
Sedona /Arizona : Voyage Quantique dans les Vortex simples et Bi-Spiraux
(Du 1er au 13 Septembre 2019)
https://youtu.be/PbGgxt1pQJ8

Conférence vidéo du 28 Juillet 2018 au :
« Château de Reilhanette à ciel ouvert » :
Communication Quantique – Vies Antérieures
« L’Amour c’est de la Com…»
https://youtu.be/o598Ho26ino

Video conference of July 28, 2018 at the :
“Château de Reilhanette in the open air” :
English Subtitles « Quantum Communication
Anterior Lives – “Love is the Com …”
https://youtu.be/bqs8Y0jJHus

Vidéo/Teaser « Remerciements »
https://youtu.be/VaC_m-aGVEw

Meeting March 9th 2017 – English Subtitles –
https://youtu.be/Syvm4TxRXj0

Entretien Vidéo du 9 Mars 2017
https://m.youtube.com/watch?v=ZNRg8cI87gE

Bannière Vidéo YouTube – Soul Healers Foundation Paris
https://youtu.be/MP1FC3rvhdM

Entretien Vidéo « Autobiographie » du 22 Novembre 2016
https://m.youtube.com/watch?v=ZZS1IGj-BSU

Vidéo Meeting « Autobiography » November 22th 2016
English Subtitles
https://youtu.be/ZZS1IGj-BSU

Interview du 24 Janvier 2017 / Article du journal Tepaseul magazine :
http://www.tepaseul-magazine.fr/lamour-inconditionnel-coeur-de-lhumain/

✨Amour et Paix 💜 Luc Benhamou
Merci Infiniment, je vous souhaite une merveilleuse présence de Vie…

Luc Benhamou

Auteur – Médium – Conférencier
Fondateur et Président de :

Fondation Internationale des Guérisseurs d’Âmes
The International Foundation of Soul Healers

Copyright – © – Novembre 2018

Par SMS uniquement : +33 (0)6 32 84 97 03

Partager cette Page sur les Réseaux Sociaux

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
VK
Telegram
×
×

Panier