The International Foundation Of Soul Healers©
Paris / Londres – Novembre 2020

Les Trois Grands Principes de la Guérison de l’Âme par :
Le Christ, Les Archanges, Luc Benhamou

La Guérison Christique Diamantaire
Les Annales Akashiques – (Ou Vies Antérieures), Le Massage Quantique.

Luc Benhamou – Auteur – Médium – Conférencier – Copyright© – Novembre 2020
Site Web de la Fondation : https://soulhealersfoundation.com/
Lien Linktree :  https://linktr.ee/soulhealersfoundation

Contact pour les RDV et les Séances Individuelles : 
soulhealersfoundationparis@gmail.com

Contact pour la Fondation (Certification Credas) – Paris – Londres
Mail : contact@soulhealersfoundation.com

Bonjour à Toutes et à Tous,
Voici le Témoignage de C.T du 25 Avril 2020.
Condensé du Rendez – Vous du 25 Avril 2020 – Avec Le Christ Les Archanges, Luc Benhamou

Témoignage de Guérison Christique Diamantaire 

Luc : Racontez-vous, Madame…

Moi : Ça va plutôt bien. Pour moi, sur le plan professionnel, ça roule. C’est fluide et donc financièrement, c’est l’abondance.

Luc : Et le compagnon ?

Moi : Il a trouvé du boulot. C’est bien. De lui à lui-même, peu de choses ont changé. C’est son chemin. Parfois je me fâche car j’ai de la colère, même si je comprends et que j’ai de la Compassion.

Luc : Pourquoi est-ce complexe pour toi aujourd’hui, d’exprimer à l’instant T, ce que tu es ou ce que tu sens, en paisibilité, en pacification, plutôt que de te mettre dans un rapport de contrainte temporelle, qui t’emmène à l’Empathie, et donc à la colère… Et la fusion dans tout ça ?

Moi : Oui, ça reste encore compliqué…

Luc : Essaie, autant que faire se peut… Quand il y a quelque chose qui ne va pas, dis lui, en lui prenant la main : « Écoute, voilà ce qui se passe… Je te l’exprime dans l’instant, pour qu’il n’y ait pas de complications ultérieures, car sinon je me mets dans un état de colère si je suis frustrée par ton comportement ou par autre chose ». Donc, dès qu’il y a quelque chose qui ne va pas, c’est tout de suite que tu agis ! Pour éviter que tu n’imprimes des énergies fractales dans le corps – car si tu es dans l’Empathie, le corps te le renvoie systématiquement. Et tu te tends intérieurement, tu tends les tissus – enfin, tout le corps : tu es en hyper-tension. Et à un moment donné, la colère implosant, tu libères un feu qui brûle le corps avec la colère. Donc il serait temps que tu arrêtes avec ce système Empathique.

Moi : Oui, j’en ai parfaitement conscience, et en plus, si tu veux, avec le confinement, je ne sais pas ce qui s’est réveillé à l’intérieur de moi, mais ça a décuplé : c’est comme un volcan. C’est monté, monté, monté et, tu vois, wouaffff !! Et puis, j’ai dû rentrer dans ma grotte. J’ai pris du recul avec les autres, avec les gens de mon boulot, avec lui, etc. J’ai pris du temps pour moi, je passe du temps dans le jardin, j’écoute les oiseaux, je sens les fleurs. Enfin tu vois … Parce que c’était devenu trop fort en fait ! Et il n’y a pas qu’avec lui que j’ai du mal à verbaliser.

Luc : Peu importe, en fait, la période que tu vis. Que tu ailles dans le jardin, c’est très bien, mais le fait que tu entres dans ta grotte et que tu t’interpelles intérieurement sur le dernier système, c’est quoi ? Parce que je perçois plusieurs choses… C’est quoi ?

Moi : (inaudible).

Luc :  Je crois que ce sont des Peurs.

Moi : Oui. Je l’expérimente avec mon boulot sur un autre plan. C’est même cette peur de dire qui je suis, ce que je fais. Tu vois ? Je la vois partout. C’est pour cela que j’ai besoin de temps pour me poser, pour créer un espace où je peux conscientiser ce que je ressens et ce que je vis. Sinon, je suis trop dans le « faire » et là je n’y arrive pas. Je ne prends pas conscience des petits endroits où je ne suis pas juste. Ce n’est pas juste pour moi non plus. Clairement, il y a encore cette peur. Et elle s’est intensifiée avec les mesures – avec le confinement. Par contre, je ne vois pas trop où est le lien, mais il y en a sûrement un…

Luc : Le confinement, une fois de plus c’est l’ordre, l’institution qui va définir ta relation à la liberté.

Moi : Oui…

Luc : Oui c’est ça. Ne cherche pas ! Et d’un seul coup ça va faire « Ouff » !! Je te rappelle ce qu’est l’Accueil. Pacifie-toi ! Tout va bien ! Personne ne va passer dans l’enclos et te prendre 3 carottes dans le jardin.

Moi : À vrai dire, je m’en fous.

Luc : C’est symbolique ! Tu comprends ?

Moi : C’est ma liberté.

Luc : C’est « MA » liberté !!? « A moi, à moi » ? (Rires)

Moi : Oui c’est ça ! D’avoir à justifier, de remplir un papier pour sortir…

Luc : Personne ne va te prendre la possibilité d’expérimenter pour toi paisiblement dans cette existence. Cesse de te conformer à une croyance qui t’empêche d’exister. Détends-toi ! Parce que … Que se passe-t-il ? (Luc touche des points sur le corps).

Moi : C’est hyper douloureux !

Luc : C’est toi qui te mets dans cet état-là ! Est-ce que tu t’en rends compte ? Te rends-tu compte que, par la psyché, dévoyée par la volonté de te définir seule dans cette existence, tu influes sur la matière physique dans laquelle tu es ?

Moi : Oui, j’ai conscience de cela, ce qui est encore plus difficile !

Luc : Ce n’est pas difficile ! Tu es sur le mur. Tu es collée au mur du changement !

Moi : Ah bah ! c’est clair !

Luc : Tu parles de la période actuelle…Tu as vu ce qu’est la période actuelle. Tu sais beaucoup de choses, mais l’essentiel reste l’assimilation et l’intégration.

Moi : C’est compliqué. Ce qui est difficile pour moi c’est que j’ai conscience de cela et il y a une dualité à l’intérieur de moi. J’ai le sentiment de ne pas arriver à transformer ça !

Luc : La question, ce n’est pas que tu n’arrives pas à transformer cela. C’est que tu n’acceptes pas la Réalité.La réalité est une, c’est un flux continu d’énergie, elle EST. Tandis qu’il n’y a pas une seule « Vérité » mais une multiplicité de vérités, de représentations partielles et isolées de la réalité.Tu es une réalité, donc tu Es. Donc ne t’occupe pas des multiples variantes de la vérité et ne vis que la réalité de l’instant, où tout Est, où toutes les vérités Sont.

Moi : En fait je la cherche !

Luc : Il n’y a pas à la chercher. Il n’y a rien à chercher. Tu es là ! Donc, modifie le cursus psychique…

Moi : J’ai des névralgies partout…

Luc : Tu n’as pas des névralgies partout, c’est ici et là que tous les points de pression des mâchoires sont comprimés, tellement tu es en tension intérieurement. Essaie de comprendre que la Réalité, qui est Tout, sans exception.

Moi : C’est tout ?

Luc : Le stylo, le papier, le verre, la paire de lunettes, ton compagnon, ta fille, ton machin, ton truc… Tout cela ce sont des réalités dans des vérités différentes, des variations de fréquences, des ondes de formes. Tout est originaire du principe premier qui est la Source et l’émanation de Vie de toute chose. Ensuite, la multiplicité des ondes de formes crée un autre niveau de réalité. Mais la réalité, c’est d’observer que toute chose est dans sa fréquence, dans son onde de forme, et que rien, ni des fréquences, ni de l’onde de forme ne peuvent t’affecter, puisque tout est réél ! Cela veut dire qu’il est grandement souhaitable que tu te débranches de l’empathie émotionnelle réactionnelle de l’onde de forme, de la fréquence, afin que tu acceptes que la Création est d’une variété infinie. Tu comprends ? Et là, tu seras en paix et tu souriras à la Vie, tellement tu verras ces formes et ces fréquences multiples, dans des champs infinis de variation. C’est ça, la Vie ! Donc, détends-toi !

Moi : (rires) Je vais essayer !

Luc : La séance est enregistrée pour que tu la réentendes jusque ce que tu intègres… Sinon l’accueil (tu touches le point)…

Moi : Il n’y a pas un endroit de mon corps qui ne me fait pas mal !

Luc : Parce que tu es en résistance…

Moi : C’est évident. Mais même la nuit !

Luc : Mais c’est toi qui depuis des lustres « imprimes » ces tensions au niveau de la biologie. Tu restes en hyper-tension intérieure tant que tu ne t’apaises pas par l’acceptation que tout est réalité et que tu fais aussi partie de ces réalités, qu’aucune d’entre elles ne vient d’affecter, ni te toucher, ni te prendre, ni t’empêcher de quoi que ce soit. Souviens-toi que l’observation consciente, c’est de penser ou d’exprimer ceci : « Je vois l’Être que tu es, dans la totalité de ce que tu es. Je t’Accueille dans la totalité de l’Être que tu Es, quelle que soit la fraction que tu vis, tu ne m’affectes pas. J’observe la réalité merveilleuse de l’Être que tu es car à l’intérieur, tu es un être merveilleux, mais tu as oublié que tu es un Être merveilleux ».

Moi : Ça c’est sûr !

Luc : Tu comprends ?

Moi : Oui je comprends !

Luc : Or toi, tu batailles. A l’intérieur de toi, il y a des armées qui combattent entre des Amazones et un patriarcat et ils n’arrêtent pas de se confronter. Mais les Amazones sont aussi guerrières que le patriarcat…

Moi : Et donc il n’y a pas de paix !

Luc : Il ne peut pas y avoir de paix, parce que tu luttes sans cesse. Donc observe le monde dans le principe énoncé plus haut… Nous allons être 17 pour le soin…

Moi : Waouh !

Luc : Parce qu’il est temps pour toi de lâcher prise !

Moi : Je suis fatiguée…

Luc : Non tu n’es pas fatiguée, tu te fatigues toute seule, ce n’est pas pareil !

Moi : Je m’auto-fatigue…

Luc : Voilà, c’est clair ! Tu vas arrêter de te fatiguer et de penser ta vie dans un rapport de contrôle lié à la survie de l’autonomie. D’accord ? Arrête ça, tu n’en as pas besoin ! Tu comprends ? Les réalités sont les réalités, les peurs sont les peurs. A combien d’Êtres est-ce que je dis:

« Maisvenez ! Je vous donne les codes APE (activité principale exercée), vous cochez la petite case sur l’attestation et vous verrez qu’il n’y a aucun problème ! » Et bien il y a des Êtres qui s’en sentent incapables.

Moi : Je dois dire que cela n’a pas été pas facile pour moi non plus !

Luc : Oui, j’avais bien compris !

Moi : Mais en même temps, j’ai adoré ce trajet…

Luc : Les Êtres qui viennent, viennent, mais il y en a qui sont dans des fractions de peurs tellement marquées, qu’ils préfèrent reporter le rdv à 6 mois plutôt que d’avoir l’opportunité de s’émanciper de la peur d’Exister et d’agir en Conscience pour leur propre Être. C’est de ça dont il s’agit. Je le leur explique, je les appelle et leur dis : « Je vous explique ce que vous êtes en train de vivre. Vous vous empêchez d’exister. C’est votre réalité et j’ai aucun problème avec cela. Vous souhaitez que l’on reporte le rdv dans 6 mois, eh bien, on reporte dans 6 mois. J’ai aucun problème. Mais maintenant, je vais quand même me permettre de vous indiquer pourquoi vous avez dit : « Non pour venir ». Pour que vous puissiez en prendre conscience. » Et je le fais systématiquement.

Moi : Oui cela me semble très juste !

Luc : Je ne sais pas si c’est « très » juste, mais c’est juste. Bon allez ! on y va !

Moi : C’est quoi « on y va » ?

Luc : Tu vois ! déjà tu contrôles ! Tu ne connais pas… Or la surprise est la plus grande des pédagogues.

Moi : Ça va mieux… Mais les surprises ce n’était pas mon truc…

Luc : Le niveau de contrôle que tu mets à la vie est incroyable !

Moi : Je sais et cela ne me réjouit pas, en fait !

Luc : J’entends bien !

Moi : Ça ne me fait pas plaisir du tout. Je suis en état de saturation totale.

Luc : Ah, si tu continues à vivre comme cela… Mais pour qu’ils soient 17 Archanges, c’est que ça va déménager !

Moi : (Je m’installe pour le soin).

Luc : Il me dit que l’on commence par les pieds parce qu’il y a visiblement quelque chose qui ne fonctionne pas. « C’est-à-dire ? » demande Luc. Il y a carrément un circuit qui n’est pas connecté au niveau de l’énergie. Lâche tout ! Ferme les yeux ! Inspire par le nez, expire par la bouche et laisse aller. Alors ! OK ?

Je vois quatre disques du Vide Quantique entre les deux tibias, trois sous le pied gauche et trois sous le pied droit. Tous les disques sont en train de se connecter, ça fait dix disques du Vide Quantique, ça va déménager ! Je vois une double hélice d’ADN blanche-nacrée. C’est comme si elle était parallèle à la colonne vertébrale, à l’intérieur du tronc. Et là, ça diffuse l’énergie absolument partout. C’est en train de se connecter directement au disque du Vide Quantique au niveau des deux tibias et des pieds. Je vois un gros rayon d’énergie qui descend dans le Vide.

Je vois énormément d’énergie sur le thorax et ça rentre à l’intérieur. Je vois un espace sombre à l’intérieur du thorax que ça ré-éclaire. C’est vraiment noir, c’est un rapport de négation à la Vie par le non-accueil. Je vois qu’Ils sont en train d’y réinjecter de l’énergie. Il y a comme une fumée tellement sombre que même la lumière qui perce cette sombritude va toucher au fond… C’est comme si cette ombre avait affecté les chairs et qu’il y avait maintenant des fibres d’énergie branchées sur elles et que c’était en train de les ré-énergétiser. Tu envoies de la lumière fractale par ta pensée dans le corps, tu génères de la lumière incréée. Et cette lumière incréée, elle touche l’ensemble des tissus, sans exception, ainsi que tous le corps, tous les organes – parce que tu luttes. Tu n’accueilles pas…

…Tu comprends ? Il va être vraiment temps de changer de paradigme d’existence, car ce que je vois c’est carrément de la lumière sombre. Tu vois ? C’est ce que l’on appelle de la « lumière incréée ». C’est parce que tu es tout le temps en contraction. Et tu es tout le temps en colère. C’est la 1ère fois qu’Ils me disent que la post-production de cette séance va durer 23 jours. Ils m’avaient donné une limite de 21 jours pour les post-productions. Et là, on est à 23 ! Cela signifie que dans les 23 jours qui vont suivre, tu vas vivre des choses, la nuit surtout, pour mettre en place des choses et pour que tu arrêtes la volonté de définir le monde pour te rassurer. Parce qu’il s’agit que de cela !

Moi : Oui c’est ça !

Luc : Tu comprends ?

Moi : L’origine c’est quoi ? Ce sont des peurs accumulées ?

Luc : Ce ne sont pas seulement des peurs accumulées. Tu as mis en place un système de guerre. Tu comprends ? Tu as mis en place un système de guerre pour te défendre d’une action qui pourrait arriver.

Moi : Oui c’est ça !

Luc : C’est comme si tu avais construit un château fort, là, et tu es en haut de ton château fort en train de scruter à 360 ° avant que « l’ennemi » n’arrive – sans même le connaître – et être prête à sonner le tocsin pour défendre le château, pour que cet ennemi puisse être anéanti et que tu puisses crier victoire.

Bla bla bla !

Moi : Mais il y a une partie de moi qui ne veut pas de cette guerre. Je suis en dualité avec moi-même. Parce que je ne veux pas de ça, au fond.

 Luc : Mais tu dis « Je veux pas, je veux pas » ??

Moi : Je ne « souhaite » pas ou je n’en ai pas envie

Luc : Mais tu te rends compte de la désespérance du niveau d’accueil ?

Moi : Malheureusement je m’en rends compte !

Luc : Ça veut dire que le simple fait de la tendresse, de l’accueil sexuel, dans la sexualité et tout cela, c’est compliqué pour toi !

Moi : Ç’est encore plus compliqué aujourd’hui, maintenant que j’ai conscience de mon mécanisme.

Luc : Bien ! Allez ! Ferme les yeux et détends-toi ! Respire et lâche tout ! Allons-y pour le ventre ! Il n’y a pas un endroit de ton corps que tu ne mets pas en pression. Tout ton système lymphatique est en saturation. Qu’est-ce que transmet le système lymphatique au niveau de la poitrine et au niveau de la vie ? Nourrir la vie dans un corps féminin. Eh bien, d’un seul coup tu ne peux plus nourrir la Vie parce tu es bloquée en mode « système de défense ». Allez, on arrête de causer !Allez, respire ! Laisse-toi aller ! On y va ! (Aux Archanges) : « – S’il vous plaît, déphasez-là ! Elle a oublié l’instant présent… ».

… Je vois que tout est connecté en bas pour le dégagement de la lumière incréée. Je vois une double pyramide. Mais qu’est-ce que tu as fait ? Ils sont en train de me montrer six niveaux fractals dans le ventre, six niveaux !! Tu as mis des couches, des couches et des couches…

… Alors ! Allons-y ! Je vois treize anneaux de Diamant et quatre doubles Pyramides Diamantaires à l’intérieur de ces treize anneaux. Oh là-là, ce n’est que de la fumée sombre. Le 1er niveau est d’une densité extrême, c’est de l’encre noire fluide. C’est en train de partir. Je ne te parle pas ce qui descend dans tout le cordon énergétique qui était branché sur les dix disques du Vide Quantique. Je vois de la fumée noire sortir. Tu as le vagin fermé. Allez, inspire profondément, détends-toi ! Ils me disent « Tu comprends, Luc, qu’elle est fractale de haut en bas ? » On va te faire le crâne, après, pour que tu lâches prise. Tu t’es condamnée par la violence, par la peur ! Il est temps de passer à autre chose. Avec ce que l’on vit actuellement, tu te mets plus en résistance… Et tu vas tomber si tu continues !

Moi : J’ai conscience de cela !

Luc : Je sais, je sais bien que tu en es consciente !

Donc, je vois tous ces disques de Diamant horizontaux, qui tournent dans des sens opposés les uns aux autres. C’est assez marrant, ça envoie des fils d’énergie Diamantaires qui sont en train de se dissiper, de se fluidifier et ça part par gros paquets vers les disques de Vide Quantique au niveau des tibias et des pieds, que je vois rouges et noirs. C’est en train de se décristalliser…

Moi : Oui je sens des choses…

Luc : Ferme les yeux et laisse-toi aller ! Ça ne fait que commencer ! Je vois surtout l’énergie rouge condensée sur le dessus des pieds et de l’énergie noire – c’est carrément de la croûte de volcan – sous les pieds. Ça signifie que tu as coupé l’énergie terrestre et que tu as agi comme « un petit atome isolé dans l’Univers » qui dit à Dieu : « T’inquiètes pas je vais me démerder. Je te préviens,Dieu, tu sais que je t’aime. Je vais construire ma petite maison dans la galaxie d’Orion, si ça ne te dérange pas, et puis je te dis à bientôt »…

…Et tu construis ta petite bicoque, et puis, bien évidemment, il y a une cheminée dans la maison. Tu es bien. Tu sors sur le perron. Tu as une magnifique vue sur la galaxie d’Orion mais tu commences à avoir un peu frais sur le perron. Alors tu te dis que tu vas allumer un feu dans la cheminée. Et tu dis : « Dieu, si tu étais disponible, est-ce que tu pourrais venir stp allumer le feu dans la cheminée, parce que je ne sais pas le faire ». Le Feu dans la cheminée, il est là au niveau du Cœur…

… Dieu arrive et il te dit : « Ô chère Âme, tu m’as appelé ? Je suis présent ». Et il te demande : « Que souhaites-tu ? »

Moi : « J’aimerais que tu allumes le feu dans la cheminée. »

Dieu : « Et qu’est-ce qui t’empêche de le réaliser, puisque je suis toi-même. »

Moi : Et c’est là où ça bloque !

Luc : Tu n’es séparée de rien, tu comprends ? Personne ne t’a abandonnée. Il serait souhaitable que tu n’en veuilles pas à la terre entière, parce que personne ne t’a abandonnée. Tu comprends ? Ni Dieu, ni l’Univers, ni la Création, ni Personne. Maintenant, arrête de penser !

Luc : Eux, Ils patientent pendant que le mental court…Bon allez, on y retourne !

Luc : Je vois sur toute la ligne qui est ici, au niveau du bas du bassin, une ligne rouge. Tu es complétement bloquée en sandwich par du charbon (c’est-à-dire du carbone). C’est l’empilement fossilisé des pensées fractales. Parce que la lumière fractale, elle peut rester fluide, ça dépend des niveaux. Mais dès l’instant où elle arrive dans le corps, elle se cristallise et elle crée comme du charbon ou un état encore plus dense que l’on peut appeler de la lave. De la lave de volcan. Donc là, ça ressemble bien à du charbon un peu poreux, un bon graphite. C’est pour dire que c’est là depuis un bon moment. Je vois beaucoup d’énergie en train de séparer cette buée de charbon. Ça la sépare en deux. Je te dis pas les niveaux d’énergies qu’il y a là pour faire ça. Voilà ! C’est pour ré-accéder à cette énergie rouge, cette énergie vitale, qui se dilue et qui est en train de couler dans le vagin.

Moi : Oui je confirme !

Luc : C’est très rouge, très dense. C’est d’un rouge orangé, Murano. C’est un mélange. Et là, Ils me montrent une image à l’intérieur du vagin. C’est comme s’il était tuméfié, cristallisé. Et je vois de l’énergie rouge partout. C’est-à-dire qu’Ils réinjectent de l’énergie vitale, car tu l’as coupée, à un moment donné dans cette vie. Il y a une réinjection de l’énergie vitale sur le chakra racine qui est orange et non pas rouge, Ils sont en train de me le montrer, c’est en train de rougir. C’est-à-dire que tu as mis le monde du travail à la place de l’énergie vitale. C’est très fort, quand même. Donc tu as transposé et je suppose que c’est quasiment la même chose dans le cerveau, tu as transposé des zones d’énergie en te disant : « Ah non, ça je n’en ai pas besoin et on va déplacer l’énergie dans les zones du cerveau. C’est tout toi, ça ! »

Moi : Oui. Ça ne m’étonnerait pas !

Luc : On fera le cerveau après. Je vois aussi de l’énergie violette. Il y a du rouge, du violet. Donc là il y a de la guérison au niveau de l’énergie du violet. Il y a un rouge. Ça y est, c’est en train de craquer. Il y a une couche sombre qui est en train de se craqueler pour que les chairs se rétablissent dans leur réalité. Bref, pour qu’elles se mettent à vivre. Et que tu puisses te remettre dans l’Accueil.

Moi : Quel bonheur !

Luc : N’est-ce pas ! Que tu sois en joie de vivre une Fusion, et non dans la douleur du fait que tu as tant fermé. Je ne te fais pas un dessin ?

Moi : Non. Je me le fais toute seule le dessin, depuis longtemps.

Luc : L’énergie est en train de couler. C’est comme si tu replongeais le vagin dans l’énergie vitale pour rétablir la fonction première de la vie qui s’appelle : la Vie. Et arrête de « penser » ta vie !

Moi : Ç’est ça !

Luc : Vis-la, c’est simple !

Je vois les six niveaux dans le ventre. Je ne peux même pas décrire la couleur des quatre à six niveaux car… C’est comme si c’était sans vie. C’est sans vie. Donc là, Ils sont en train de diffuser des dizaines, des dizaines et des dizaines de petites pyramides partout dans le sixième niveau. Je vois qu’elles sortent toutes des anneaux. Je vois plein, plein de pyramides qui descendent à tous les niveaux. Ça fait comme des chaînes de micro-pyramides Diamantaires, et là elles sont en train de se connecter à un tronc central de la pyramide. Tout est en train de se connecter à l’intérieur du ventre pour, en gros, faire imploser par la lumière le fractal des six niveaux…

… Si ça, ça ne s’évacue pas, tu ne pourras pas rétablir les chakras, me disent-Ils. Ni le coronal. Tant que cette zone-là est bloquée, tu ne peux pas monter en vibration. Laisse-moi faire, c’est bloqué, là. Tout est bloqué ! Allez, tu te rends compte que là nous sommes dix-sept en présence pour te ramener à la Vie ? Je vois que tout – les six niveaux  – est en train de se brancher pour, justement, dissoudre tout cela. Vingt-trois jours de soins pour te rétablir dans la paix. Respire ! Je vois une très grosse pyramide Diamantaire au-dessus de la main et une croix en double hélice d’ADN blanche nacrée et or au point du thorax. Et là c’est pareil, ça infuse de l’énergie partout : ventre, thorax…

… « Ah oui ok, d’accord ». Ils sont en train de me montrer le 5ème chakra, qui normalement est bleu. Chez toi n’est pas bleu, mais vert/bleu. « Je suppose que si Tu me montres toute la ligne des chakras, c’est qu’il n’y a pas une couleur qui est en place dans ces chakras ? » interroge Luc. Je vois le rouge qui se met en activité, mais il est encore terne. Ça crépite de blanc au niveau de l’appareil génital. Je vois le chakra racine, rouge, en train de crépiter. Je vois des fibres d’énergie au niveau des chakras. Tu as carrément inversé des couleurs, tu as utilisé des couleurs ailleurs sur un autre chakra qui n’est pas fait pour cette couleur-là !

Moi : Ç’est pour compenser.

Luc : Ç’est surtout pour maîtriser ! Là tu as désaligné toutes les couleurs, toutes les vibrations, toutes les séquences, tous les cycles des chakras. Je vois là qu’Ils sont en train de les connecter, à différents niveaux. Je vois ce qu’il y a à faire. C’est tellement dense ! « Vous mettez la 1ère grille Diamantaire en place ? – Ah, vous nettoyez un maximum avant de mettre la 1ère grille ? ». Une anecdote pour toi : une infirmière de 40 ans est venue en séance. Elle était à l’inverse de toi. Toi, tu t’es mise dans la colère vis-à-vis du monde. Elle par contre s’est mise dans la candeur de sa propre souffrance. J’ai apposé les mains sur le corps et tout était sombre, du squelette aux organes, et d’une noirceur incroyable. Elle avait tellement souffert, cette femme, cette âme féminine, qu’elle en était arrivée à l’humilité de la souffrance. Et quand elle s’est relevée, elle m’a dit « C’est la 1ère fois que je sens l’énergie qui circule dans mon corps ». Elle était tellement émue… Luc demande : « Pourquoi a-t-elle le périnée bloqué ? – C’est qu’elle a bloqué l’énergie ».

Moi : Je n’ai pas pu avoir mes filles par voie basse…

Luc : Pourquoi as-tu bloqué l’énergie ?

Moi : Je ne sais pas. Ce n’est pas d’aujourd’hui. Ce n’est pas de cette vie.

Luc : Tu t’es tellement mis en rage !

Moi : Depuis que je suis née…

Luc : « Vous m’aviez déjà dit qu’elle avait du mal à descendre… ». Tu as refusé…

Moi : Je suis née par le siège. J’étais fâchée après mes parents, après toute la terre.

Luc : La rage. Il n’y a pas d’autres mots. Laisse-moi faire…

Moi : Oui, mais cela me fait mal…

Luc : Je sais bien que cela te fait mal. Mais c’est pour essayer de débloquer un peu cette zone, parce que tu es en hyper-tension, ici. Tu as tout fermé. Je suis sur les bons points.

Moi : Je te confirme. (Douleurs).

Luc : Je sais, je sais mais laisse-moi faire car tu as fermé complètement, ici.

Moi : Aïe, ça fait super mal !

Luc : Je sais, mais j’aimerais te débloquer et j’ai besoin d’accéder aux zones les plus fractales parce que tu as cadenassé l’énergie ici. Je vais y aller doucement. Tu ne savais pas que tu pouvais avoir mal à ce point.

Moi : Oui (douleurs). Simplement parce que tu metsles mains là où c’est complément bloqué. Voilà ! c’est ici, là !

Luc : Je sais, je sais. On va y aller doucement. De l’autre côté c’est pareil ! On va y aller doucement. « Alors que souhaitez-Vous ? » On va aux genoux. Ils représentent la rapport du  « Je » et du « Nous ». Allez, allons-y !

… Ils sont en train de me montrer… Imagine un puits. Généralement l’eau est au fond du puits, mais là, c’est carrément à ras de la margelle du puits. Ça veut dire que la lumière fractale est condensée entre le « Je » et le « Nous », c’est-à-dire entre toi et le monde. C’est comme si le puits allait déborder. Donc, Ils ont installé une double hélice d’ADN blanche nacrée au fond du puits, et c’est comme du liquide visqueux, du pétrole. C’est de la matière physique. C’est pour te dire jusqu’où tu es allée dans la densité.

Moi : C’est la partie du corps qui me fait le plus mal.

Luc : Voilà ! Donc tu sais que je peux te masser, mais tu vas souffrir.

Moi : J’en ai pas spécialement envie.

Luc : Oui, mais ce n’est pas une question d’envie, c’est une question de nécessité. Tu as conditionné le corps à un niveau tel, qu’il y a énormément de paquets d’information qui vont sortir pendant vingt-trois jours, et il serait heureux, chère Âme que je te décristallise physiquement… Mais si tu mords quelque chose entre les dents !! Il est essentiel que tu décristallises, parce que le corps est vraiment en hyper-tension. Je vois des cercles de pyramides dans lesquels il y a une double pyramide. Je ne te dis pas ce qu’Ils sont en train de générer comme champs d’énergie pour aller dissoudre les paquets d’énergie fractale. Mais quand je te dis que tu as été en rage, tu as conditionné le corps par la rage, à te mettre en capacité à chaque instant de rentrer en guerre. Tu comprends ? Tu es arrivé au point où tu ne peux plus vivre ça !

Moi : Si je suis là c’est que j’en ai parfaitement conscience et que j’en peux plus, en fait !

Luc : Ce que je sens du genou gauche… Ils me disent qu’ils vont te préparer au massage. Déjà par le fait d’assouplir les zones les plus fractales, les plus fermées, les plus denses. Tu es arrivée à une telle quantité de lumière incréée dans le corps que tu étouffes. Tu comprends ?

Moi : Oui, oui…

Luc : Donc si ça continue, c’est une maladie magistrale qui se déclenche…

Moi : Je n’accueille pas ça !

Luc : Ils vont te préparer. Tu en as besoin, tu en as vraiment besoin. C’est impératif ! Ah, les tissus se détendent. Je vois tous les niveaux de fermeture ici. Tout est bloqué ! Partout où je vais poser mes mains …

Moi : Je vais pleurer. Ça fait mal !

Luc : Laisse-toi aller et laisse-moi faire. Je vais t’accompagner dans la guérison. Arrête de rentrer en expectative de la souffrance, s’il te plaît. Ce n’est pas parce que je vais poser un doigt que tu vas souffrir. Je suis en train de voir où est la zone, le départ, comment tu as contracté la matière ! « Tu peux me montrer l’état du coronal, des quatre chakras au-dessus de la Couronne (Kether) et de la ligne d’infinité s’il te plaît ? » Je vois carrément une variation d’énergie sinusoïdale. Je ne te dis pas ce qu’Ils sont en train de réaliser pour te ramener à la Vie. Je vois les niveaux d’énergie qu’Ils emploient. C’est d’une variété infinie. Je n’ai jamais vu autant de variations d’énergie sur un corps ! C’est comme s’Ils comme s’Ils étaient en train de mettre en place le rétablissement du corps, de te ressusciter. Je n’ai pas d’autres mots. A la Vie. C’est incroyable ! Ils me font rentrer dans les tissus pour que je voie. C’est comme s’il y avait tout une couche sombre. Comme s’il y avait une strate sombre qui s’est ramifiée dans les tissus. Tu as fait très fort !! « Tu peux me faire une coupe du côté ?  Je vois l’énergie. Pourquoi c’est derrière l’os ? »

Moi : Ça part du sacrum et ça longe la jambe comme si c’était une sciatique, mais je sais que ce n’est pas une sciatique.

Luc : Non ce n’est pas une sciatique. Je vois une couche sombre d’énergie. Je sais, je sais ! J’en suis bien conscient. C’est bloqué, bloqué. On va dissoudre un peu ici, là. Ça bloque complètement au niveau du genou. Oui, oui, ne t’inquiète pas. Je sais ce que je suis en train de réaliser.

Moi : (Douleurs) En plus, il n’y a pas eu de massage depuis 2 mois. Non, pas ce point, il me fait hyper mal. Je le connais très bien !

Luc : Tu connais celui-là, qui est ici. Tu vois, tu le sens, celui-là ? D’accord ! Il est pire que celui que je viens de te faire. Pourquoi ? Parce que c’est la finalité, ce point, ici… Tu comprends ?

« Chère Âme, il serait vital et heureux pour l’Être que vous êtes, que je puisse vous traiter. Love ! »

Moi : Je n’ai pas très envie de te dire « love », là !

Luc : J’ai compris qu’elle résistait ! Allez, ferme les yeux, détends-toi ! Lâche prise. L’énergie sombre est en train de partir par la jambe gauche. C’est en train d’être aspiré. Ce sont carrément des fumées sombres, noires et d’une densité incroyable, c’est presque liquide, j’ai rarement vu ça… Oui, d’accord, ça dégage très fort, c’est pour cela que ça part en fumées liquides. C’est en train de partir.

« Tu me montres, Archange guérisseur présent, où en sont le vagin et tout le périnée ? » Ils sont en train de traiter l’entrée du vagin, les lèvres… Tout cela était carrément sombre. Comment tu as clôturé l’entrée de la Vie, c’est pas croyable ! Ça y est ! Je vois les chairs en train de se rétablir. Elles sont presque roses. C’est comme si elles n’avaient pas vécu depuis longtemps. Je vois l’énergie rouge qui se mélange à de l’énergie, non pas blanche, mais légèrement bleutée. C’est très fin. Le rouge est en train de se diluer, il se concentre à l’entrée du vagin. Ça crée une sorte de cloche, de demi-sphère d’énergie rouge. Il y a du violet, du blanc bleuté. Oui je vois ! Je vois les cellules qui se remettent à vivre à l’intérieur du vagin. Il y avait tellement peu d’énergie. Là tu vois, je vibre à 800 millions d’unités Bovis !

Moi : Oui je sens !

Luc : Tu vois le niveau d’énergie nécessaire pour te dégager de ces blocages – à ce point-là ? Respire. Respire. Je vois une lignée d’énergie. Trois lignes sous-jacentes qui sont en train de se mettre en place. Trois lignes directrices et une ligne principale. C’est en train de diffuser de la lumière blanche à l’intérieur du vagin, des fibres d’énergie. Energie blanche, cristalline et vibrante, elle est très très vive. Je vois encore de l’énergie rouge à l’intérieur du vagin, et un niveau de lumière blanche fine. A l’intérieur du vagin, il y a une lumière blanche pour cramer toutes les couches fractales. « Tu me montres le coronal ? Oui j’ai compris ». Le coronal est fermé, qui dit « Je suis un petit Atome isolé dans l’Univers et je vous emmerde ».

Moi : Je ne le veux plus !!

Luc : On est ravis de l’entendre, disent-Ils.

Moi : Je veux revenir parmi vous.

Luc : Nous aussi. C’est ce qu’Ils disent.

Moi : D’ailleurs j’en ai marre de me sentir seule !

Luc : Tu n’es pas seule. C’est une croyance !

Moi : Oui, c’est une croyance mais c’est « cet Atome ».

Luc : Bon, tu te souviendras de cet Atome isolé qui construit sa bicoque au fin fond de la galaxie d’Orion.

Moi : C’est pas mal ! C’est bien moi.

Luc : Tu n’es pas la seule. Combien ont ainsi construit leur bicoque dans la galaxie ! Il y en a un qui a construit Versailles dans la galaxie d’Orion. C’est le Roi Soleil dans la galaxie d’Orion, qui disait à Dieu de venir le voir. Mais Dieu n’est pas venu à la réception qu’il avait mise en place. »

Moi : (Rires) Pourtant je l’ai appelé et je lui ai envoyé un message…

Luc : Tu vois il y en a pour qui c’est aussi ça. Et Versailles, ce n’est pas une bicoque. Qu’est-ce qui se passe là ? Et cette Âme me dit : « Bon, je ferme le 3ème œil comme cela je ne verrai pas la merde de ce monde ».

Moi : Ce n’est pas faux ! Je la vois, mais pas forcément avec le bon regard. (Changement de position).

Luc : Mets ta tête là-bas. On va regarder au niveau du crâne. Allez ! Laisse-toi aller ! Nous sommes à trois sur le crâne et quatorze sur le thorax. Je peux dire qu’une reconnexion va être faite entre le crâne et le thorax. Car tu as tout séparé, à tous les niveaux. Tu te disais : « Comme cela je contrôle niveau par niveau ».

Moi : En fait, je contrôle que dalle ! Soyons clair ! (Rires).

Luc : C’est évident ! Alors, où en est la glande pinéale ? Il y a une toute petite lueur sur la glande pinéale. C’est comme si la peinture était en train de s’écailler. Je vois 2 hélices d’ADN bleues nacrées et une autre rouge. « Est-ce que tu peux me montrer une image du cerveau gauche s’il te plaît ? Ainsi que les zones fractales ? » Voilà ! Tu as demandé aux synapses de se couper d’un côté pour les doubler ailleurs. Il me dit que tu as formaté un système de contrôle tellement marqué que le cerveau gauche s’est même arrêté de fonctionner par moments : c’est le conflit intérieur ! Je vois un grand disque d’énergie dans le cerveau. La pinéale vient de se réveiller. Il y a à peine 10 % des cristaux d’apatite qui fonctionnent correctement…

 … 12 % maintenant. Ça commence à augmenter : 15%, 17 %, 18%. Tu sortiras d’ici avec un taux de 60 %. Je vois la pinéale s’éclairer. Je vois des fibres d’énergie blanche en train de réaliser des perfusions dans les deux cerveaux pour les remettre en vie. Je n’ai pas d’autres mots. Quand je vois les niveaux d’énergie qu’Ils utilisent, c’est fou. C’est carrément des perfusions de lumière, tellement tu as tout condamné. « Merci pour elle »…

…Tu arrives à me faire mal au cœur avec l’énergie que je sens, avec ton niveau de désespoir ! C’est en train de partir… Je n’ai jamais senti un tel niveau de désespoir. Je transmute ce désespoir imprimé dans le cerveau. Je vois le cœur comme une bobine de transmutation. Le désespoir est en train de sortir. C’est une des formes pensées les plus fortes chez toi. Tu comprends ? Je te remercie de me faire vivre ça, car ça me permet de comprendre ce qu’est le désespoir ultime. Le désespoir que j’ai dans le cœur, là, m’enseigne, sincèrement.

Moi : Avec joie, si je peux t’aider !

Luc : Tu ne m’aides pas. Tu me partages une connaissance que j’avais oubliée. J’avais oublié cette forme de désespoir. C’est comme si d’un seul coup je tombais à genoux, que j’appelais à l’aide l’Univers, mais qu’il ne me répondait pas. C’est la forme de désespoir la plus ultime qui soit. C’est même que l’Univers ne m’entend pas. Donc, je deviens « un petit Atome isolé », et je me conforme à être un petit Atome isolé dans l’Univers – sauf que cela ne marche pas comme ça…

… Tu as une boule d’énergie magistrale au niveau du thorax, une moitié à l’intérieur et l’autre moitié à l’extérieur. C’est très marrant parce que la partie qui est à l’intérieur baigne dans une eau grise. C’est comme s’il y avait une matrice d’énergie grise à l’intérieur du thorax. Ah, ça y est ! Je vois les fibres d’énergie qui vont carrément toucher le centre des poumons, derrière, en touchant quasiment la colonne vertébrale. Quel merveilleux enseignement tu m’offres aujourd’hui. Respire ! respire ! Je vais essayer de te débloquer un peu ça. Tu es saturée d’informations. Lâche la tête ! Je sais que ce sont des aiguilles.

Moi : (Douleurs).

Luc : Il est essentiel que ça se dégage, parce que cela bloque tout. Voilà ce qu’Il m’a montré : le coccyx et l’atlas, où l’énergie ne passe pas, tant tu as bloqué cette zone. Tu comprends ? Donc il est essentiel que tu fasses ceci.

Moi : Je le fais souvent !

Luc : Tu le fais comme cela ?

Moi : Non, pas aussi fort.

Luc : Donc, vas au fond, comme cela. Là, ça se déconnecte. Si tu ne vas pas au fond, ça ne fonctionne pas. D’accord ? Il est temps que tu lâches. Tu t’es conditionnée à mourir à petit feu, tellement tu as la rage d’être revenue dans cette incarnation – et en tant que femme en plus.

Moi : Ça aussi, je le sais depuis longtemps. Je me suis toujours dit que si j’avais été un homme, cela aurait été moins difficile. C’est une illusion.

Luc : Je vois les cerveaux qui sont réénergétisées. Cette connexion ici, là. Tu la connais ?

Moi : Oui.

Luc : La zone sous la cavité, jusqu’ici, est à traiter journellement. Que tu fasses ceci est impératif, plus la zone sous-jacente, juste sous le lobe. Tu te fais les tempes aussi ? Tout le système lymphatique est encombré. Ils me disent : « Aujourd’hui ce n’est pas la peine de traiter le coronal tellement il y a à dénoyauter partout ». C’est le conditionnement à ne pas vivre. C’est pour cela qu’il y aura les vingt-trois joursde post-production. Tout ce que je vois est abîmé par la colère, le non-accueil, l’inversion des énergies, le « Je fais ce que je veux ». Un peu de douceur!

Moi : J’en rêve !

Luc : Crée-la ! Sois douce avec toi-même.

Moi : J’ai l’impression qu’il y a des petits trous partout dans mon corps, à des endroits précis, et plein de lumière.

Luc : C’est pour nettoyer tout ce qui est sombre. « Combien de pyramides actives ? – Dix-huit pyramides Diamantaires principales actives.  – Combien de secondaires ? Cent-trois points. C’est de « l’acupuncture quantique ». Tu es bardée de petites pyramides partout pour « te dévisser de la colère ». Cent trois à cent-douze micro-pyramides et dix-neuf principales. Je ne te raconte pas les branchements qu’Ils sont en train de faire, avec des interconnexions dans tout le haut du corps. Ils sont carrément en train de recréer un système d’énergie à l’intérieur des bras. C’est un « annule et remplace », je n’ai pas d’autres mots. Au niveau du thorax, c’est pareil…

…C’est comme s’ils te rhabillaient d’une veste d’énergie avec des points d’énergie partout. Au niveau du bassin, des micros-pyramides connectées avec les jambes… Je vois encore beaucoup de rouge au niveau de l’appareil génital. Je te souhaite de faire l’Amour en Joie, parce qu’il n’y a pas de raisons que tu t’empêches de Vivre et d’Accueillir. Je pense que cela va arriver, vu comment ils sont en train de réinjecter de l’énergie vitale dans le vagin. Ils me disent : La fermeture, c’est fini !

Moi : J’ai mal !

Luc : Ne rajoute pas, s’il te plaît, avec la Peur d’avoir mal.

Moi : Ces points, je les connais bien, car je me les masse toute seule. Ils me font très mal et toi tu me fais encore plus mal !!

Luc : Oui, parce que je vais exactement sur la fibre. Parce que je la sens et que je vais chercher la racine.

Moi : Elle est là !

Luc : Tu masseras à la racine, là où il y a mon doigt.

Moi : (Douleurs) ça fait trop mal !

Luc : Vas aux racines.

Moi : Je ferai tout ce que tu veux pour ne plus avoir mal !

Luc :Non je ne te demande pas d’aller à la soumission, à l’abandon de l’Être.

Je ne sais pas si tu l’as vu mais j’ai transmis un témoignage d’une Âme qui s’apparente à la tienne et que j’ai appelé : la Rebelle Stellaire…

Moi : J’irai lire alors ! ça va me parler (rires).

Luc : Ellea carrément « envoyé chier » l’Univers. Mais maintenant, elle est en pleine mutation…

Moi : Ça a pris combien de temps ?

Luc : Il y a eu une séance + dix-sept ou dix-neuf jours de post-soins, et elle m’a renvoyé des messages pour me dire : « Il m’a fallu me mettre dans l’Acceptation et là, j’ai senti un paquet d’informations de négation partir…

Moi : Je ressens…

Luc : C’est de « l’Amour en barre », dans le bras du Masculin. C’est pour que tu sentes ce que cela fait, dans l’instant. Ça fait longtemps que tu n’as pas senti un niveau d’Amour de ce niveau-là. Tu es aimée ! Est-ce que c’est entendu ? Donc aimes-toi, puisque nous t’aimons. Il n’y a pas de séparation. Regarde à l’intérieur de toi. Accueille ce flux d’énergie à 800 millions d’UB. « Allez-y ! Un milliard si vous le souhaitez ».

Moi : Je me sens perfusée…

Luc : C’est ça ! Tu n’as jamais eu une perf de love.

Moi : J’ai mon Cœur qui s’expanse.

Luc : Oui c’est merveilleux.

Moi : Je me demande s’il aura assez de place ?

Luc : J’ai vu une boule d’énergie traverser mon bras et remonter jusqu’à la tête et traverser les couches sous le coronal, ça lui a donné un coup d’énergie. Il y a des petites sphères d’énergie qui sont comme des ondes pulsantes, assez dorées et ça éclate la base du coronal que je vois très fractale. C’est comme si tu avais mis une zone de contrôle sous le coronal. Je vois son énergie. Tu as un arbre mort qui est tombé. Je vois de l’énergie Or et beaucoup de rouge…

Moi : J’ai l’impression que tout mon système nerveux est impacté, que je ne vais pas pouvoir tenir sur mes jambes. C’est comme s’il y avait des nœuds de tension qui étaient partis.

Luc : Il n’y a rien à faire que de sentir tout l’Amour qui est déployé pour te remettre debout. Est-ce que c’est entendu ?

Moi : Le diaphragme se détend et je sens que ça descend au niveau du plexus.

Luc : 970 millions d’unités UB. 1 milliard d’unités UB, c’est un seuil particulier…

Moi : Ça monte, là je le sens !

Luc : Je vois le corps dans une lumière blanche irisante, totale.

Moi : Moi aussi je vois ça…

Luc : Le Christ est dans la pièce, (l’image holographique du Corps Christique). 1.3 Milliards UB. Allons-y ! On monte ! Je vois le Christ. Il est en train d’envoyer un niveau d’énergie sur le crâne avec sa main droite. C’est juste de la lumière physique, ça fait comme si c’était du cuivre fondu sur le crâne. Il est en train de te faire fondre le crâne…

Moi : Je suis honorée qu’il soit là !

Luc : C’est pour cela que ça s’appelle « la Guérison Christique Diamantaire ». Il y a Marie aussi. Elle est derrière. Elle observe. Il y a une cohorte d’Archanges et d’Anges aussi. Il y a du monde qui observe. Je ne sais pas combien d’Êtres…

Moi : Ils sont beaucoup !

Luc : Ils sont très nombreux et ils sont heureux, on va utiliser un mot un peu Christique, de te ramener « à la résurrection de la Conscience de l’Être ».  Ça monte encore ! Ce n’est plus de l’air mais de la lumière que j’observe. C’est juste magnifique ! Je sens que le corps peut aller plus loin encore ! Ils sont en train de me montrer une image de mon propre cœur qui est dans un feu blanc. Une transmutation. Je le vois !

Moi : Est-ce que ce type de soin ça t’apporte à toi aussi ? Est-ce que tu es transmetteur ou tu bénéficies d’une partie du soin ?

Luc : Je suis initiateur. Je suis le Médiateur mais je participe à la Résurrection de l’Être que tu es. C’est une Communion. Donc certainement que je profite aussi de la Lumière lorsque je propose un soin.

Moi : C’est comme une grosse roue. C’est très gros.

Luc : C’est une grosse lumière qui rentre dans les poumons et qui remplit le vide des poumons, ça va très vite ! 1.8 milliard d’UB. Tu irises !

Moi : Tu vois des trucs comme ça ?

Luc : Oui, c’est de la lumière irisante.

Moi : Je ne vois pas les fractales. Je vois qu’au niveau des poumons…

Luc : Tu vas te mettre à respirer…

Moi : Oui j’allais dire : Je sens encore des endroits où c’est tendu, comme dans le dos, et en même temps ça demande à respirer.

Luc : À lâcherprise. Le maître mot : le Lâcher Prise.

Moi : Est-ce que « laisser aller » ce n’est pas mieux que l’expression « lâcher prise » ?

Luc : Non.

Moi : Pourquoi ?

Luc : « Lâcher prise », c’est beaucoup plus profond…

Moi : Lâcher et prise. Ce n’est pas un peu incohérent ?

Luc : Bah non ! Quand tu vas le vivre, tu comprendras. Parce que tant que tu es en prise intérieure, tu ne peux pas t’unifier. C’est comme si, alors qu’il y a du vent, tu te tenais à la rambarde au lieu de laisser le vent pénétrer en toi, comme la lumière tu la laisses pénétrer en toi, maintenant. Tu comprends ? tu n’as pas à t’accrocher à la rambarde. Tu as juste à sentir le vent. Tu comprends ? J’en ai la main qui brûle !

Moi : Je ne sais pas où est la tienne, la mienne c’est pareil, d’ailleurs. Je n’ai plus les contours. J’ai l’impression d’avoir la main dans un volcan.

Luc : C’est un Feu.

Moi : Ça monte le long des vertèbres…

Luc : Ça se ré-implémente en toi. Tu avais quitté ce monde. Est-ce que tu en as conscience ? –

Bah, nous si !

Moi : Au contraire, j’avais l’impression d’être trop ancrée dans ce monde !

Luc : Mais non ! C’est une illusion !

Moi : C’est difficile de savoir si l’on est dans l’illusion ou pas dans l’illusion. Dans l’illusion de l’illusion de l’illusion. Ça me fait penser à Inception, le film avec Léonardo di Caprio. En fait, le héros est tellement dans l’illusion, de l’illusion, de l’illusion, que tu ne sais plus où il en est !

Luc : Bien sûr ! Chaque « vérité » est une illusion. Seule la réalité te ramène à l’essence première de la vie.

Moi : Je pense que si je touchais quelqu’un maintenant, je pourrai lui faire bénéficier de cette énergie… J’ai l’impression d’avoir une torche dans la main.

Luc : J’entends bien !

Moi : Ça sort là, par là.

Luc : Je le sens.

Moi : Je ne peux pas mesurer maintenant le niveau de soulagement que je vais vivre…

Luc : Tu ne peux pas l’imaginer. Vingt-trois jours.

Moi : Ce n’est pas beaucoup, vingt-trois jours.

Luc : Ils vont continuer. Tu n’as pas froid ? Luc aux Archanges : « Merci, merci pour elle ». Vas-y, ne bouge pas. Laisse faire encore 10 à 15 mn. Je vais respirer dehors. Ils me disent qu’ils arrêtent là pour le moment.

Post-séance :

26 Avril : Légèreté et Joie.

27 Avril : Les douleurs sont présentes mais très atténuées. Je sens les interventions deci-delà dans mon corps. En fin d’après-midi : épisode de nausées et sensations de perte d’équilibre.

28 Avril : Je me sens plus légère. Moins en tension et je suis beaucoup moins en colère. Sensation au niveau des genoux et des chevilles. Les disques de lumière tournent. J’ai hâte d’être massée. Je sens que mon corps souhaiterait être soulagé des tensions musculaires et nerveuses.

29 Avril : Les articulations sont plus souples. Sensation, par moment, que mes genoux vont lâcher. La tension nerveuse a beaucoup diminué. La colère et l’agitation également. Les douleurs dans mon corps sont moins intenses, mais toujours présentes. Sensations d’étourdissement par instants.

30 Avril : Hier j’ai senti une amélioration des douleurs. Ma tête était plus légère. Je suis aussi plus posée et plus calme. Ce matin, c’est plus compliqué : mal à la nuque, à la tête et à la hanche droite. Dans la journée, j’ai senti un relâchement de mon système nerveux, qui a provoqué des mouvements musculaires un peu partout. Ce ne sont pas des tremblements. Une sensation de froid aussi en fin de journée.

1er Mai : Mon corps est moins douloureux. Les sensations sont plus au niveau du crâne avec une sorte de perte d’équilibre.

3 Mai : Je suis restée allongée quasi toute la journée tellement j’avais mal au bassin et aux jambes. Je me suis fait masser.

4 Mai : Ce matin ça va mieux. J’ai faim contrairement aux jours précédents où j’avais comme mal au cœur, une gêne au niveau du plexus solaire.

5 Mai : De l’agitation était présente ce matin.

6 Mai : Mes jambes sont toujours douloureuses. J’ai la sensation que mon bassin, et particulièrement mon sacrum, s’allègent et « s’ouvrent ».

7 Mai : J’ai senti des interventions au niveau de mes genoux, de mon sacrum et de mes reins. Mes lourdeurs de jambes sont toujours présentes mais j’ai senti également de la légèreté comme s’il y avait un déverrouillage.

8 Mai : Toujours des sensations au niveau du sacrum et des genoux. L’épaule droite, le côté droit de la nuque et de la tête étaient douloureux. Sensation de pression au niveau de l’occiput et de l’atlas. L’agitation et la colère ont quasiment disparu.

9 Mai : Douleurs à la nuque, du côté droit, ça descend jusqu’à l’épaule. Parfois, j’ai l’impression que mes genoux vont me lâcher. Mes chevilles sont douloureuses également. Par moments, sensation de vertiges et de bruits ou sifflements dans les oreilles. L’Occiput et l’Atlas restent très tendus.

10 Mai : Mes jambes sont plus légères mais toujours une tension du côté droit de la nuque.

11 Mai : Comme je suis restée assise toute la journée, j’ai mal aux jambes.

12 Mai : J’ai un peu moins mal à la nuque, mais j’ai toujours des tensions au niveau des jambes.

15 Mai : Pas de douleurs. Une sensation bizarre à la tête, au niveau 3ème œil.

16 Mai : Au réveil tête lourde, sensations d’étourdissement, mal au Cœur et douleurs aux jambes.

16, 17, 18 Mai : Couchée avec de la fièvre et une angine/sinusite. Je jeûne depuis 3 jours.

19, 20, 21 Mai : À part quelques douleurs au Crâne le matin au réveil, je vais vraiment mieux. Les douleurs aux jambes ont presque disparu. Ma libido est de retour. Mon mental est ok.

22 Mai : Toujours des douleurs au crâne le matin au réveil, sinon tout va bien…

Merci Infiniment C.T pour ce témoignage vécu, je vous souhaite à Toutes et à Tous une merveilleuse Présence à la Vie.

Vous pourrez retrouver de nombreux témoignages de cette réalité expérimentée sur le Site Web de la Fondation, ainsi que sur les différentes Pages Facebook, YouTube, Instagram, IGTV ETC. 

(Voir les liens ci-dessous en bas de page).

Luc Benhamou

Auteur – Médium – Conférencier
Fondateur et Président de :

Fondation Internationale des Guérisseurs d’Âmes
The International Foundation of Soul Healers

Copyright – © – Novembre 2020

Ci-Après, l’ensemble des Liens et Médias existants à ce jour, à votre discrétion :

Contact pour la Fondation :
contact@soulhealersfoundation.com

Contact pour les séances individuelles :
soulhealersfoundationparis@gmail.com

Site Web de : The International Foundation Of Soul Healers :
https://soulhealersfoundation.com

Lien linktree :
https://linktr.ee/soulhealersfoundation

Facebook Page : Luc Benhamou
https://www.facebook.com/luc.benhamou.71

Facebook Fan Page :
Soul Healers Foundation Paris – Luc Benhamou
https://www.facebook.com/soulhealersfoundationparis/

Facebook Fan Page :
Âmes en réversion Karmique – Luc Benhamou et Pascale Grissmer :
https://www.facebook.com/AmesenReversionKarmique/

Facebook Page – Personnalité Publique
Luc Benhamou – Auteur – Médium – Conférencier :
https://www.facebook.com/Luc.Benhamou.Auteur.Medium.Conferencier/

Instagram/ IGTV Pro : Soulhealersfoundation

Dans la chronologie des liens direct à la chaîne Odysee :
 https://odysee.com/@soulhealersfoundation:2

Dans la chronologie des liens direct à la chaîne YouTube :
https://www.youtube.com/c/SoulHealersFoundationParisLucBenhamou

Teaser Vidéo
 Genève 30 et 31 Janvier 2021 « Soins Collectifs de « Guérison Christique Diamantaire »
https://youtu.be/NbgOLh7wImg

Conférence Live – Vidéo du 7 Octobre 2020 « La Newsletter Stellaire » 
« Les Canaux Médiumniques » – « Interview et Live Facebook avec Arnaud Mahler »
https://youtu.be/gMGYPzzW7vo

Conférence Live – Vidéo du 3 Juin 2020 « La Newsletter Stellaire »
« Le Miroir des illusions – Le Corps Quantique »
`« Interview et Live Facebook Arnaud Mahler »
https://youtu.be/IxyhvkjN9zA

Conférence Live – Vidéo du 8 Avril 2020 « La Newsletter Stellaire »
« Interview et Live Facebook Arnaud Mahler »
https://www.youtube.com/watch?v=lgdrZHjcaKE

Conférence « De la Communication à la Communion… »
du Samedi du 14 Septembre 2019 à Breitenbach/Alsace
https://youtu.be/U1JFgJJ0VVc

Film/Teaser : « Le 2 éme voyage de la Reconnexion de L’Âme »
Sedona /Arizona : Voyage Quantique dans les Vortex simples et Bi-Spiraux
(Du 1er au 13 Septembre 2019)
https://youtu.be/PbGgxt1pQJ8

Conférence vidéo du 28 Juillet 2018 au :
« Château de Reilhanette à ciel ouvert » :
Communication Quantique – Vies Antérieures
« L’Amour c’est de la Com…»
https://youtu.be/o598Ho26ino

Video conference of July 28, 2018 at the :
“Château de Reilhanette in the open air” :
English Subtitles « Quantum Communication
Anterior Lives – « Love is the Com … »
https://youtu.be/bqs8Y0jJHus

Vidéo/Teaser « Remerciements »
https://youtu.be/VaC_m-aGVEw

Meeting March 9th 2017 – English Subtitles –
https://youtu.be/Syvm4TxRXj0

Entretien Vidéo du 9 Mars 2017
https://m.youtube.com/watch?v=ZNRg8cI87gE

Bannière Vidéo YouTube – Soul Healers Foundation Paris
https://youtu.be/MP1FC3rvhdM

Entretien Vidéo « Autobiographie » du 22 Novembre 2016
https://m.youtube.com/watch?v=ZZS1IGj-BSU

Vidéo Meeting « Autobiography » November 22th 2016
English Subtitles
https://youtu.be/ZZS1IGj-BSU

Interview du 24 Janvier 2017 / Article du journal Tepaseul magazine :
http://www.tepaseul-magazine.fr/lamour-inconditionnel-coeur-de-lhumain/

✨Amour et Paix 💜 Luc Benhamou
Merci Infiniment, je vous souhaite une merveilleuse présence de Vie…

Luc Benhamou

Auteur – Médium – Conférencier
Fondateur et Président de :

Fondation Internationale des Guérisseurs d’Âmes
The International Foundation of Soul Healers

Restez Informés de l’Actualité de la Fondation

Pour être tenu informé des dernières Nouvelles et Articles,
merci de remplir les champs ci dessous :

Loading

Partager cette Page sur les Réseaux Sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn