The International Foundation Of Soul Healers©
Paris / Londres – Août 2020

Les Trois Grands Principes de la Guérison de l’Âme par :
Le Christ, Les Archanges, Luc Benhamou

La Guérison Christique Diamantaire
Les Annales Akashiques – (Ou Vies Antérieures), Le Massage Quantique.

Luc Benhamou – Auteur – Médium – Conférencier – Copyright© – Août 2020
Site Web de la Fondation : https://soulhealersfoundation.com/
Lien Linktree :  https://linktr.ee/soulhealersfoundation

Contact pour les RDV et les Séances Individuelles : 
soulhealersfoundationparis@gmail.com
Contact pour la Fondation (Certification Credas) – Paris – Londres
Mail : contact@soulhealersfoundation.com

Bonjour à Toutes et Tous,

Voici le Témoignage de Jean Loup Karst,
condensé du Rendez-Vous du 5 Aout 2020
Avec Le Christ, Les Archanges, Luc Benhamou

Luc : Le corps physique n’est que le reflet de la psyché de l’Être dans l’instant-T.

Jean-Loup : Ah ! Oui, le reflet…

Luc : C’est le reflet. Si tu penses de manière négative, tu envoies de la lumière incréée dans le corps. Si tu es simplement en Présence, que tu accueilles, tu es dans la lumière créée, donc tu ne conditionnes pas le corps à une négation.

Jean-Loup : Je comprends.

Luc : Si tu es dans l’observation consciente, tu vois la réalité telle qu’elle est. N’oublie pas qu’il y a 7 milliards et demi de vérités. Il y a une seule réalité. La réalité, c’est la conscience infinie. Les 7 milliards et demi de vérités, ça leur appartient. Mais la réalité c’est la conscience du Tout. Et donc, tu n’es plus impacté, tu n’es plus affecté, car tu restes observateur conscient – constant. Qu’est-ce qu’une constante ?

Jean-Loup : C’est statique… Continu ?

Luc : La constante universelle de la création n’a ni début ni fin. Et la vie est une constante de création, et tu es partie intégrante de cette constante. Tu rétablis la constante intérieure au niveau de la perceptivité, de la sensitivité. Tu es la Présence, ici et maintenant, de tout ce qui est, c’est à dire le Vide, et l’Accueil absolu. Cela veut dire que tu as dépassé toutes les étapes : le lâcher-prise, l’acceptation, l’accueil, la conscience, l’agape.

Jean-Loup : Agapé ?

Luc : Agape, tu ne connais pas ce mot ? Alors voilà : lâcher-prise, acceptation, accueil sont les 3 premières étapes. Une fois que tu es dans la Conscience de l’Être, tu communies avec l’agape, c’est-à-dire l’Infini. Il est essentiel de comprendre que la déprogrammation que tu vis est une forme de « descension ». La déprogrammation c’est « J’arrête de penser selon le système sociétal, culturel, familial… (et j’en passe et des meilleures…). Qui suis-je ? Je suis une Âme incorporée avant toute chose. Cette Âme a une histoire qui peut se compter en millions d’années… ». Tu es ici le fruit de tous tes champs d’expérimentation, et dans ces champs d’expérimentation, il y a forcément eu des choses qui ont été plus ou moins fractales par volonté, etc. Le corps est donc lui-même conditionné par la totalité des champs d’expérimentation – puisque le temps n’existe pas. Et donc, vibratoirement, tu vibres l’expérimentation de l’Âme dans sa totalité. Mais ce n’est pas une fin en soi. L’Être que tu es, dans la Conscience primale issu de la création. Donc il y a un double état : il y a l’état de la conscience de l’Âme, et il y a l’histoire de l’Être. Et c’est ça qui crée cette dichotomie, cette séparation, or les deux sont intimement liés – l’histoire de l’Être et l’origine de la création. Ces deux niveaux cohabitent. C’est une intrication totale. Mais tant que tu es dans l’identification de l’histoire de l’Être, tu es séparé parce que tu oublies que tu es Conscience Universelle.

Jean-Loup : Je vois. Tu parles de 7 milliards et demi de vérités. J’ai beaucoup échangé ces derniers jours avec un ami qui ne croit pas en la vie après la mort. Pour lui mes expériences sont des biais cognitifs énormes, « ce sera démontré par la science »…

Luc : Oui, il fait de son mieux (rires).

Jean-Loup : Oui, et j’ai d’autres amis hommes comme lui. Et donc c’est…

Luc : … C’est compliqué (rires).

Jean-Loup : Oui…

Luc : Qu’est-ce qui t’ennuie ?

Jean-Loup : C’est de ne pas pouvoir être dans la communion parce que…

Luc : … Parce qu’ils ne sont pas en capacité d’entendre dans ce registre-là. C’est parce que tu es en train de changer et de te rendre compte que la grande majorité des Êtres a complètement oublié.

Jean-Loup : Oui, mais du coup il y a une partie de moi qui a envie de leur balancer des expériences, et en même temps, je sens que ce n’est pas juste…

Luc : Ça s’appelle « le syndrome du Christ ». Ça signifie « le Sauveur ». Or le Christ n’est jamais venu sauver qui que ce soit, même pas lui-même. C’est essentiel de comprendre ça, déjà. Donc pourquoi t’en donner l’intention, même si elle est noble intérieurement, pourquoi te donner l’intention de nourrir des Êtres qui ne sont pas capables d’absorber la nourriture que tu leur sers ? C’est une perte d’énergie fondamentale. Il est essentiel que tu comprennes que tu n’as pas à te défier d’une volonté quelconque vis-à-vis d’une Âme qui n’est pas prête. Et il est aussi essentiel de comprendre – que cette Âme le comprenne ou pas – que tu ne « t’empêches pas » de transmettre ton propre champ d’expérimentation – elle est là, la différence.

Jean-Loup : Ok je vois.

Luc : Tu peux lui dire : « Voilà, tu me parles de ça, très bien. Écoute, je vais te transmettre ce que j’ai expérimenté depuis un certain temps. J’ai vécu ça comme ça, ça a complètement changé mon niveau de perception, je suis en train de réintégrer de la connaissance – et la connaissance, ce n’est pas du savoir ». Transmets l’Être que tu es.

Jean-Loup : Oui, mais la difficulté, c’est qu’à chaque fois il va me dire : « Quelles sont tes preuves scientifiques ? »

Luc : Alors, concernant les preuves, sur le site web de la fondation, je mets des liens de guérisseurs, de gens qui ont vécu des états de conscience, des intuitions, des révélations – il y a déjà beaucoup de personnes/Âmes référencées. Donc, dis-lui d’aller voir et de se faire un avis : « Fais-toi ton propre point de vue. Permets-toi de sentir si c’est juste pour l’Être que tu es. Maintenant, si tu ne crois pas ce que je dis, tu n’as pas à « croire » ce que je vis, puisque je le vis et tu ne le vis pas. » Donc tu n’as pas à sauver qui que ce soit.

Jean-Loup : Oui, et je n’ai plus envie d’être là-dedans, d’être le sauveur.

Luc : Voilà. Et tu ne seras plus frustré, car tu auras compris qu’en tant qu’observateur conscient, tu vas observer la nature et la qualité de l’énergie de la personne, et tu vas sentir sa limite. Et en prenant conscience de sa limite, tu ne vas pas la juger, tu ne vas pas la condamner, simplement tu vas exprimer ce que tu as vécu et intégré : « J’ai compris cela, je me permets de le partager avec toi ». Et je fais la même chose avec vous tous, je vous partage la connaissance, la conscience de l’Être que je suis, la communion, ce qui vous permet de vous restituer la connaissance, afin que vous vous rétablissiez vous-mêmes dans votre responsabilité. C’est pourquoi – et je continuerai à l’exprimer jusqu’à la fin des temps : « La conscience, c’est corps inclus ». Il n’y a pas de gourou, il n’y a pas de maître, il n’y a pas d’élève. D’accord ? Ce n’est qu’un échange de connaissance. C’est ça, la communion, c’est ça le partage. Tant que ceci n’est pas complètement intégré, tu te maintiens dans une dichotomie de séparation.

Jean-Loup : Oui, et ça, ce n’est pas encore intégré, car il y a encore une partie de moi qui cherche à se protéger, ou à se…

Luc : Non – à ne pas assumer ton propre cheminement d’existence.

Jean-Loup : Il y a ça aussi ! (rires)

Luc : C’est ça la principale la difficulté passagère.
Assumer l’existence de l’Être que tu es, c’est te permettre de dire :

« Au vu du champ d’expérimentation que je vis, j’ai intégré ceci, assimilé ça et ça, je pense que je suis en train de comprendre ça et ça, etc. ». C’est de te « jauger » – et en aucun cas de te « juger ». Mais te jauger c’est te demander : « Où en suis-je dans ma perception de conscience ? Où en suis-je dans le partage, l’échange, etc. J’ai compris que je n’avais rien à gérer, à commander ou à vivre, car si je suis là-dedans, je suis dans la séparation et dans le non-accueil de l’Être. L’accueil de l’Être c’est : « Je vis l’instant, et j’accueille tout ce qui est, cela s’appelle la réalité ». Et cela change complètement ton acquis perceptif conscient au quotidien. Quotidiennement… Ça va, c’est clair ?

Jean-Loup : Oui c’est clair. Sur l’accueil, je sens que j’accueille de mieux en mieux, et notamment je sens qu’on m’invite à moins partager aux personnes que je rencontre, spontanément et directement, les blocages que je sens chez eux.

Luc : Oui et non… Si la personne est en capacité d’entendre en face de toi, il n’y a pas de souci.

Jean-Loup : Ok, mais si elle ne sait pas…

Luc : Si elle ne sait pas quoi ? Il y a une phrase, une expression idoine dans la langue française qui dit : « Il est inutile de nourrir des cochons avec des perles », ça ne sert à rien.

Jean-Loup : Oui et je sens que j’ai un réflexe lié au « Sauveur »…

Luc : C’est lié à plusieurs choses. Non seulement au « J’ai envie que vous dépassiez votre incapacité », mais aussi, en même temps « Je n’assume pas l’Être que je suis, donc lorsqu’on me met dans un rapport de déni, je n’y arrive pas. »

Jean-Loup : Ah oui ! Je ne supporte pas qu’on me renvoie moi-même en miroir, c’est juste.

Luc : Oui, c’est le double aspect : « Comment ça ? Moi je te mets dans la connaissance, et toi tu me mets dans le déni ? ». Et là, tu pètes un câble intérieur…

Jean-Loup : Oui, et ce qui est fou, c’est que parfois je suis très affirmatif, je m’énerve, et je ne vois pas tout de suite que ça, ça parle de moi, de mon propre niveau de résistance…

Luc : Et oui. Donc tu as compris, l’ego n’a pas à te dire « on est en survie ». L’Âme que tu es a franchi des pas intérieurs depuis plusieurs mois, de ce fait tu changes complètement ton rapport de psyché à l’existence. Mais tu es encore dans des fonctionnements comportementaux anciens, et donc tu es encore un peu en lutte intérieure, car l’ego t’a fait fonctionner comme ça pour survivre. Seulement, maintenant tu vas parler au système de contrôle autonome qui s’appelle « l’ego », au logiciel qui s’appelle ego (rires), et tu lui dis : « Ecoute, accueillons ensemble la nouveauté, c’est-à-dire arrêtons de fonctionner dans des schémas comportementaux induits ». Tu n’as pas à prouver quoi que ce soit au monde, ni à toi-même. Tu n’es pas dans une bataille de l’ego qui dit : « J’avance, je vais réussir l’objectif, le but, I Am the best ». Tu n’as pas besoin de ça. Tu n’as pas besoin de prouver au monde que tu es exceptionnel – tu l’es par la nature même de l’origine de la création de l’Âme que tu es. Point. Et encore, ça n’a rien d’exceptionnel, c’est juste naturel (rires). Tu comprends ?

Jean-Loup : Oui, d’ailleurs c’est perturbant quand tu dis qu’il n’y a ni début ni fin… « Ni fin » ça j’entends, mais « ni début », là je bug !

Luc : Alors, reprenons. On dit, donc, que la constante de l’existence n’a ni début, ni fin. Prends l’atome à -10 puissance ‘je ne sais plus combien’ – l’atome qui s’est contracté avant d’imploser. Le Big-Bang n’est que le début d’une seule histoire de l’Univers… Que c’est-il s’est passé avant le Big-Bang, pour que cet atome, source de tout, se comprime à -10 puissance ‘je ne sais plus combien’ ?? C’est inimaginable, au niveau de la force en présence !! Et ensuite, l’atome compressé s’expanse par l’explosion de la lumière et du son, et la lumière et le son se traduisent ensuite dans des niveaux atomiques et subatomiques différents. Et c’est dans ces niveaux qu’est né le monde gazeux – c’est-à-dire le monde des galaxies. La galaxie c’est un amas de nuage gazeux, et ce nuage d’amas gazeux est une nurserie de planètes. Dans ces nuages gazeux, il y a exactement les mêmes niveaux que dans la lumière incréée : gazeux, liquide, solide. Donc, les planètes naissent dans ces amas de gaz, qui se compriment (pour atteindre l’état) liquide puis physique (solide). Et lorsque la masse critique de la métallicité…

Jean-Loup : La métallicité ?

Luc : C’est la compression des énergies à la naissance d’une planète ronde et sphérique, qui est à l’image de l’atome. La planète rentre dans le point de la gravité, sort du nuage de gaz, et rentre dans la danse cyclique universelle. Autre particularité universelle : le trou noir absorbe le tissu temporel, c’est-à-dire la matière, les planètes, donc il opère un recyclage des planètes en fin de vie. En effet il absorbe et déforme la matière pour la transmuter de l’autre côté, à des années-lumière, via un rayonnement plasmatique, en forme d’ADN. Incroyable !! Et cet ADN relâche les particules provenant de la lumière et des gaz. Donc ce trou noir. recrée la Vie, puisqu’il régénère, dans des nuages gazeux, des particules de lumière créées – et non pas incréées. Ça va c’est clair ?

(En astrophysique, la métallicité d’un objet astronomique est la fraction de sa masse qui n’est pas constituée d’hydrogène ou d’hélium. La métallicité quantifie l’importance des processus nucléosynthétiques dans l’origine de la matière constituant l’objet considéré. Source Wikipédia

Jean-Loup : Oui.

Luc : C’est donc une nursery qui naît, une nursery universelle, qui crée des planètes, et le cycle est infini. Donc, quand on parle d’une constante qui n’a ni début, ni fin, ça s’appelle la Création. Il n’y a que des étapes de mutation, mais elle n’a ni début, ni fin. L’Âme que tu es n’a ni début ni fin, puisque tu es issu de la Source en lumière. L’Être que tu es n’es pas une finitude, mais un passage. Le jour où tu quittes ce corps, tu redeviens l’Âme sans corps. Donc il n’y a pas de fin. Cela s’appelle une constante universelle : la Vie. Elle n’a ni début ni fin. L’Âme ne vit que des étapes de transmutation. Il n’y a pas à avoir peur de la mort. Mourir à soi-même, c’est simplement faire mourir l’ego pour le faire renaître comme le sphinx qui éclaire la conscience. L’ego n’est pas un ennemi.

Jean-Loup : Attends, redis-moi ça, mourir à soi-même…

Luc : Mourir à soi-même, ça signifie que l’ego meurt pour redevenir le sphinx de la conscience.

L’ego meurt pour se transformer, il ne meurt pas pour ne pas exister, l’ego meurt pour que la conscience s’éveille, mais il fait partie intégrale de la conscience, une fois qu’il est révélé. Tant qu’il n’est pas révélé, il te maintient dans un champ d’illusion.

Jean-Loup : Ok. Et une fois qu’il est révélé ?

Luc : Une fois révélé, il est au service la conscience, mais il n’est plus séparé.

Jean-Loup : Ah ! Je n’avais pas intégré ça. Il se met au service de la conscience, c’est une communion…

Luc : C’est une communion, il n’y a plus de séparation.

Jean-Loup : Mais du coup, lors de la mort du corps physique, l’ego il devient quoi ?

Luc : Il est dissous par la conscience. L’ego représente, dans la forme séparative, l’illusion de la séparation, et il va mettre tous les schémas de survie possibles pour que le corps puisse exister. Mais même dans l’incarnation, l’ego peut se dissoudre dans la conscience pour que le corps soit inclus. L’ego te protège, il te met dans un système de survie : « J’ai peur donc je cours ». Alors que la conscience, c’est quand il y a un ours qui galope vers toi à 60 km/h Tu n’as pas intérêt à courir, car même si tu t’appelles « l’ancien champion de course à pied », l’ours, lui, il galope… Cours plus vite que toi

Jean-Loup : Il faut lui faire face ?

Luc : Pas du tout. Tu te couches. Tu fais le mort. C’est tout. J’ai vu un jour en Afrique une vidéo extraordinaire. Il y avait un éléphant adulte mâle, un géant. Et un guide était présent – il était sur la piste où l’éléphant arrivait. L’éléphant a chargé. Le garde forestier est resté sur le sentier, impassible. L’éléphant s’est arrêté à 5 mètres de lui et a reculé. Pourquoi ? Parce qu’il a senti qu’il n’y avait pas de peur et qu’il n’y avait aucun danger. L’éléphant lui-même n’a aucune intention de tuer qui que ce soit. C’était simplement la peur et la défense du territoire qui l’avait fait galoper jusqu’au guide. Sauf que le guide est simplement resté en Présence, sans émaner la peur, à attendre que l’éléphant s’arrête. Car si tu émets la peur, les animaux le sentent et ça les excite.

Jean-Loup : Ok je vois. Et donc tu disais, mourir à soi-même, c’est…

Luc : Mourir à soi-même est une mort symbolique : c’est comprendre que tu n’as pas à « survivre », que tu n’as rien à mettre en place au niveau du système mental, te mettrait dans un rapport de survie, au lieu, simplement, d’exister en conscience, de vivre, d’expérimenter, de partager et d’échanger.

Merci Infiniment Jean Loup pour ce témoignage vécu, je vous souhaite une Merveilleuse Présence… A la Vie.

Vous pourrez retrouver de nombreux témoignages de cette réalité expérimentée sur le Site Web de la Fondation, ainsi que sur les différentes Pages Facebook, YouTube, Instagram, IGTV ETC.

Luc Benhamou

Auteur – Médium – Conférencier
Fondateur et Président de :

Fondation Internationale des Guérisseurs d’Âmes
The International Foundation of Soul Healers

Copyright – © – Novembre 2018

Par SMS uniquement : +33 (0)6 32 84 97 03

Ci-Après, l’ensemble des Liens et Médias existants à ce jour, à votre discrétion :

Contact pour la Fondation :
contact@soulhealersfoundation.com

Contact pour les séances individuelles :
soulhealersfoundationparis@gmail.com

Site Web de : The International Foundation Of Soul Healers :
https://soulhealersfoundation.com

Lien linktree :
https://linktr.ee/soulhealersfoundation

Facebook Page : Luc Benhamou
https://www.facebook.com/luc.benhamou.71

Facebook Fan Page :
Soul Healers Foundation Paris – Luc Benhamou
https://www.facebook.com/soulhealersfoundationparis/

Facebook Fan Page :
Âmes en réversion Karmique – Luc Benhamou et Pascale Grissmer :
https://www.facebook.com/AmesenReversionKarmique/

Facebook Page – Personnalité Publique
Luc Benhamou – Auteur – Médium – Conférencier :
https://www.facebook.com/Luc.Benhamou.Auteur.Medium.Conferencier/

Instagram/ IGTV Pro : Soulhealersfoundation

Dans la chronologie des liens direct à la chaîne Odysee :
 https://odysee.com/@soulhealersfoundation:2

Dans la chronologie des liens direct à la chaîne YouTube :
https://www.youtube.com/c/SoulHealersFoundationParisLucBenhamou

✨ Le Cercle de Lumière du 1er Mai 2021
12 Mediums en Présence et en Fusion
https://youtu.be/Re86cXreMVY

✨ Le Cercle de Lumière du 28 Mars 2021
https://youtu.be/FU8iyLWy0T8

Teaser Vidéo
 Genève 30 et 31 Janvier 2021 « Soins Collectifs de « Guérison Christique Diamantaire »
https://youtu.be/NbgOLh7wImg

Conférence Live – Vidéo du 7 Octobre 2020 « La Newsletter Stellaire » 
« Les Canaux Médiumniques » – « Interview et Live Facebook avec Arnaud Mahler »
https://youtu.be/gMGYPzzW7vo

Conférence Live – Vidéo du 3 Juin 2020 « La Newsletter Stellaire »
« Le Miroir des illusions – Le Corps Quantique »
`« Interview et Live Facebook Arnaud Mahler »
https://youtu.be/IxyhvkjN9zA

Conférence Live – Vidéo du 8 Avril 2020 « La Newsletter Stellaire »
« Interview et Live Facebook Arnaud Mahler »
https://www.youtube.com/watch?v=lgdrZHjcaKE

Conférence « De la Communication à la Communion… »
du Samedi du 14 Septembre 2019 à Breitenbach/Alsace
https://youtu.be/U1JFgJJ0VVc

Film/Teaser : « Le 2 éme voyage de la Reconnexion de L’Âme »
Sedona /Arizona : Voyage Quantique dans les Vortex simples et Bi-Spiraux
(Du 1er au 13 Septembre 2019)
https://youtu.be/PbGgxt1pQJ8

Conférence vidéo du 28 Juillet 2018 au :
« Château de Reilhanette à ciel ouvert » :
Communication Quantique – Vies Antérieures
« L’Amour c’est de la Com…»
https://youtu.be/o598Ho26ino

Video conference of July 28, 2018 at the :
“Château de Reilhanette in the open air” :
English Subtitles « Quantum Communication
Anterior Lives – « Love is the Com … »
https://youtu.be/bqs8Y0jJHus

Vidéo/Teaser « Remerciements »
https://youtu.be/VaC_m-aGVEw

Meeting March 9th 2017 – English Subtitles –
https://youtu.be/Syvm4TxRXj0

Entretien Vidéo du 9 Mars 2017
https://m.youtube.com/watch?v=ZNRg8cI87gE

Bannière Vidéo YouTube – Soul Healers Foundation Paris
https://youtu.be/MP1FC3rvhdM

Entretien Vidéo « Autobiographie » du 22 Novembre 2016
https://m.youtube.com/watch?v=ZZS1IGj-BSU

Vidéo Meeting « Autobiography » November 22th 2016
English Subtitles
https://youtu.be/ZZS1IGj-BSU

Interview du 24 Janvier 2017 / Article du journal Tepaseul magazine :
http://www.tepaseul-magazine.fr/lamour-inconditionnel-coeur-de-lhumain/

✨Amour et Paix 💜 Luc Benhamou
Merci Infiniment, je vous souhaite une merveilleuse présence de Vie…

Luc Benhamou

Auteur – Médium – Conférencier
Fondateur et Président de :

Fondation Internationale des Guérisseurs d’Âmes
The International Foundation of Soul Healers

Copyright – © – Novembre 2018

Par SMS uniquement : +33 (0)6 32 84 97 03

Restez Informés de l’Actualité de la Fondation

Pour être tenu informé des dernières Nouvelles et Articles,
merci de remplir les champs ci dessous :

Partager cette Page sur les Réseaux Sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn